Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La Fédération Syndicale Mondiale, regroupant dans ses rangs 105 millions de travailleurs du monde entier, est aux côtés des travailleurs du Soudan, du Cameroun et du Sénégal, touchés par des inondations intenses. Le Soudan est en état d’urgence en raison des inondations qui ont coûté la vie à environ une centaine de personnes et ont causé la destruction de 100.000 maisons depuis juillet. Après de fortes pluies, le Nil est monté de 17,5 mètres.

Au Sénégal, des milliers de personnes sont déplacées dans sa capitale après un week-end de fortes pluies qui ont provoqué au moins 6 morts et de nombreux sans-abri. Au Cameroun, plus de 1.500 familles ont été déplacées dans le Nord. Des inondations énormes causées par de fortes pluies dans la ville de Maroua ces derniers jours, ont détruit leurs maisons, leur bétail et leurs plantations.

La FSM exprime ses sincères condoléances aux familles des victimes. Nous exhortons toutes les autorités responsables à indemniser immédiatement toute la population touchée et à leur fournir un hébergement sûr et des maisons restaurées.

Les météorologues prévoient encore plus de pluie la prochaine période pour ces pays. Les travailleurs doivent renforcer leur lutte pour la mise en œuvre URGENTE de toutes les mesures anti-inondations adéquates afin de ne pas pleurer plus de victimes et de ne pas voir leurs maisons, animaux et plantations détruits à nouveau.

Le «changement climatique» ne doit pas être blâmé pour cette situation. Il est utilisé comme excuse pour que les travailleurs acceptent que c’est leur «destin» d’être noyé lors d’inondations, d’être brûlé lors d’incendies, etc. Le manque de mesures anti-inondations et de protection adéquates, l’inexistence des logements et infrastructure appropriés pour les travailleurs et les pauvres, est la raison des conséquences des inondations. Si ces mesures étaient implémentées, les conséquences des inondations seraient beaucoup plus douces et peut-être qu’aucun décès ne serait survenu. Par exemple, près du Nil, de nombreux arbres ont été abattus pour faire place à des zones résidentielles, affectant les vallées où l’eau coulerait.

Le mouvement syndical mondial de classe continuera et renforcera notre lutte pour la protection de la vie des travailleurs contre les phénomènes météorologiques extrêmes.

Nous appelons les autorités à prendre des mesures immédiates de protection et de secours pour les personnes touchées et tous les travailleurs des pays susmentionnés.

Le Secrétariat

source : http://www.wftucentral.org/la-fsm-sur-les-inondations-dans-des-pays-africains/?lang=fr

Tag(s) : #FSM, #afrique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :