Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le régime de facto a dû remplacer trois ministres en une seule journée. Photo: El Deber

La Paz, 29 sept (RHC).- Le gouvernement bolivien de facto, a limogé ce lundi Oscar Ortiz, qui détenait le portefeuille de l’Économie et des Finances.

3 autres ministres ont démissionné. Il s’agit du ministre du Travail et de la Protection sociale, Oscar Mercado, du ministre du Développement productif, Abel Martinez et du ministre des Mines et de la Metallurgie, Jorge Oropeza.

Oscar Ortiz, a expliqué en conférence de presse qu’il avait refusé de signer un décret sans fondement légal.

«Je ne suis pas prêt à signer un décret qui va à l'encontre du système juridique ou qui n'a pas un fondement juridique suffisant», a-t-il souligné.

Oscar Ortiz a d’autre part admis avoir des divergences avec d'autres autorités gouvernementales de facto.

Dans le cas de Mercado Céspedes, le Département d'État a annoncé, par le biais d'une déclaration, sa décision de démissionner du poste qu'il occupait depuis juillet 2019.

Il a déclaré aux médias nationaux que sa démission est liée aux mêmes raisons que celles de Ortiz, puisqu'il s'est opposé à la privatisation de la compagnie d’électricité ELFEC.

José Abel Martínez, le ministre du Développement productif a présenté de son côté une démission «irrévocable». Lundi matin, le ministre du Travail a fait de même.

Pour l'instant, l'ancien ministre de la Planification, Branko Marincovic, a reçu le portefeuille de l'Economie et des Finances. La présidente de facto, Jeanine Añez, a nommé deux autres ministres dans la journée.

Source: Telesur

Édité par Francisco Rodríguez Aranega

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/235324-bolivie-le-ministre-de-leconomie-limoge-pour-ne-pas-signer-un-decret-sans-fondement-legal

Tag(s) : #Bolivie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :