Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Caracas, 20 août (Prensa Latina) Le chancelier du Venezuela, Jorge Arreaza, a exposé hier l’essence des agressions des États-Unis et de leurs alliés contre cette nation sud-américaine lors du XVIe Séminaire en ligne parrainé par l’Université Internationale des Communications (Lauicom).

Lors du forum virtuel, Arreaza, qui est également professeur et politologue, a donné la conférence intitulée L’agression impérialiste au Venezuela, dans laquelle il explique les véritables intentions des puissances capitalistes dans ce pays et en Amérique latine.

L’agression multidimensionnelle et multiforme de Washington contre le Venezuela vise à briser le moral du peuple et à reprendre le contrôle politico-économique du pays, a-t-il assuré.

'C’est une guerre par des voies sublimes, d’autres subliminales et directes dans d’autres cas', a signalé Arreaza.

Il a souligné que le capitalisme impérialiste entend prendre ce dont il a besoin de ce pays, exploiter ses ressources naturelles pour pouvoir soutenir son modèle et contrôler le reste du continent depuis une position géographique stratégique.

Les États-Unis sont la version la plus représentative de l’impérialisme en ce moment, a-t-il souligné, mais nous pouvons en voir également à Bruxelles, en Europe et y compris dans des pays du Sud.

Le chef de la diplomatie vénézuélienne a souligné que les attaques contre cette nation constituent peut-être l’exemple d’agression impérialiste le plus clair de ce moment historique.

Dans sa conférence, Arreaza a démonté la stratégie mise en œuvre par la Maison Blanche dans la région, en indiquant que l’une des attaques est politique, par laquel ils tentent d’isoler le Venezuela dans les organismes internationaux et s’appuient pour cela sur une campagne médiatique, en utilisant le mensonge pour justifier leurs actions punitives.

Pour cela, a-t-il souligné, ils utilisent la narration du « narco-gouvernement », la corruption, les violations des droits de l’Homme, cherchant ainsi à nuire à la réputation de personnalités et de représentants de l’Etat.

Il a expliqué comment ils conçoivent un échafaudage légal via le dénommé lawfare (mode de guerre de judiciarisation de la politique), en utilisant les lois pour attaquer une cible donnée.

Les caractéristiques de l’agression sont transversales, mais elles sont aussi morales parce qu’elles cherchent à détruire la morale des bolivariens et y compris de l’identité vénézuélienne, a-t-il précisé.

Des milliers d’internautes ont participé et échangé lors de ce forum virtuel parrainé par la Lauicom dans le cadre de son cycle d’enseignement qui a débuté en juin et qui, en raison de la pandémie, se développe pour l’instant à travers les réseaux sociaux et les plateformes numériques.

peo/agp/ycv

source :

http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=884758:le-chancelier-du-venezuela-expose-lessence-des-agressions-des-etats-unis&opcion=pl-ver-noticia&catid=29&Itemid=101

 

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :