Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Plus de 71 000 personnes bénéficient du service d’attention à la famille à domicile. Photo: Dunia Alvarez

Personnes âgées vivant seules, personnes handicapées, errantes et atteintes de maladies chroniques ; mères avec de jeunes enfants, femmes enceintes, foyers sans soutien familial... tous ont été encadrés et pris en charge par la Direction de prévention, d'assistance et de travail social du ministère du Travail et de la sécurité sociale (mtss).

Parmi les mesures approuvées dans le cadre de la lutte contre la covid-19 figurent l'attention différenciée accordée par les travailleurs sociaux aux ménages les plus vulnérables et l'octroi d'allocations temporaires de l'assistance sociale à ce segment de la population.

À cette fin, a déclaré Belkis Delgado Caceres, responsable de la prévention, de l'assistance et du travail social, les directeurs du travail et les conseils de direction municipaux ont été habilités à réduire les délais d'approbation de cette allocation.

En ce qui concerne le rôle des travailleurs sociaux, a ajouté la fonctionnaire du mtss « ils ont été reliés en permanence aux unités commerciales chargés d’assurer le Service de soins familiaux (saf), service qui a étendu les livraisons à domicile-vente à l’emporter durant ces trois mois de confinement ».

Les centres de protection sociale (entités pour personnes errantes, pour lesquelles des centres exceptionnellement provisoires ont été créés dans l’ensemble du pays) sont encadrés par 71 travailleurs sociaux, tandis que 21 ont été affectés à des centres d'isolement.

« La décentralisation des procédures d'assistance sociale vers les territoires a été une pratique très positive, car elle a permis de mieux cibler les efforts et les interventions d'exceptionnalité »,
a-t-elle indiqué.

LA RÉPONSE DU BUDGET

Au milieu de cette situation exceptionnelle de lutte contre la covid-19, où beaucoup ont dû rester à la maison pour préserver leur santé et s'occuper de leur famille, certains ménages ont vu leurs revenus temporairement réduits, mais n'ont jamais été abandonnés.

« Au cours de ces trois mois (mars, avril et mai), 2 155 familles supplémentaires ont été protégées, car exceptionnellement, un plus grand nombre de personnes a dû recevoir de l'aide, des personnes qui n'étaient pas considérées comme vulnérables, mais qui avaient besoin d’une assistance dans la nouvelle conjoncture », a précisé la directrice de la prévention, de l'assistance et du travail social du mtss.

De mars à mai, 1,7 million de pesos ont été alloués aux ménages protégés avec d'éventuels allocations de l'Assistance sociale et à des personnes qui ont reçu la subvention pour le paiement du Service d’attention à la famille (saf).

Au cours de cette période, les conseils des administrations municipales et provinciales ont approuvé l'attribution de ressources à plus de 1 600 personnes, soit plus de trois millions de pesos, un financement qui a couvert la fourniture d’articles tels que vêtements, chaussures, lingerie, meubles, des ustensiles de cuisine, matelas et appareils électroménagers, entre autres.

L'assistance sociale continuera à assurer la protection des groupes vulnérables au cours des trois phases de la reprise post-pandémique. « La prochaine étape consistera à maintenir cette protection jusqu'à la normalisation de la situation économique des gens », a souligné la responsable.

« Tous ces efforts exceptionnels sont déployés dans un contexte de recrudescence du blocus économique du gouvernement des États-Unis contre Cuba », a-t-elle rappelé.

EN CHIFFRES

36 mesures ont été appliquées dans la nouvelle approche du travail, des salaires et de la sécurité sociale adoptée à Cuba en raison de la pandémie

77 180 travailleurs protégés par des garanties salariales

78 301 mères et pères ayant des enfants dans l'enseignement primaire bénéficiaient d'une protection salariale et professionnelle, et 10 955 ayant des enfants inscrit dans des garderies et des jardins d’enfants

8 776 travailleurs placés en isolement conformément au protocole imposé par les autorités sanitaires

71 409 personnes âgées (plus de 60 ans et moins, mais présentant un état de santé fragile)

243 308 travailleurs indépendants bénéficiaires d'une suspension temporaire du paiement de l'impôt

source : http://fr.granma.cu/cuba/2020-07-22/personne-na-ete-laisse-a-labandon-en-plus-de-cent-jours-de-covid-19

Tag(s) : #Cuba, #Covid19

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :