Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Municipales : progrès du PCR et défaite de Didier Robert

Second tour d’un scrutin hors-norme

Manuel Marchal / 29 juin 2020

 

Le second tour des municipales a été marquée par le renforcement du PCR qui a gardé la Mairie de Sainte-Suzanne et a désormais des élus dans plusieurs majorités d’autres communes. Ce scrutin est également celui de la large défaite de Didier Robert à Saint-Denis, ainsi que de plusieurs candidats qu’il soutenait, et cela à un an des élections régionales.

 

 

Le second tour des élections municipales se déroulaient hier dans 17 communes à La Réunion. Ce vote est marqué par de nombreux changements à la tête des Mairies au terme d’un scrutin hors-norme en raison de l’épidémie de coronavirus.

16 points d’abstention en plus

La première donnée de ce second tour des municipales est la confirmation de la crise du système démocratique en place à La Réunion. Le taux de participation s’établit à 54 %, soit une baisse de 16 points par rapport à 2014. Le COVID-19 peut avoir incité des électeurs à ne pas se déplacer. Mais l’assouplissement des conditions nécessaires à l’établissement d’une procuration, et le fait que La Réunion soit encore relativement épargnée de la pandémie peuvent relativiser cet impact. Le taux de participation suit une tendance inquiétante, et cela d’autant plus que les municipales sont les élections qui mobilisent le plus à La Réunion. Pour ne pas que les élections ne concernent qu’un électeur sur deux, il est grand temps de se donner les moyens pour faire de cette question une priorité.

Certitudes établies bousculées

La seconde donnée est le sens du vent du changement qui a renversé hier des certitudes établies dans plusieurs communes. C’est la défaite de Jean-Marie Virapoullé à Saint-André, de Daniel Gonthier à Bras-Panon, notamment. Ailleurs dans l’île, les équipes sortantes distancées au premier tour n’ont pas réussi à inverser la tendance. C’est le cas à Saint-Paul, à Cilaos et à Saint-Benoît notamment.
Cette situation peut surprendre compte tenu du déroulement de la campagne électorale interrompue par le confinement. Durant cette période, des candidats ont accusé des maires sortants de profiter de cette situation pour prendre une longueur d’avance sur leurs adversaires. Les résultats observés hier montrent que cet aspect est lui aussi à relativiser.

Progrès du PCR

Pour le Parti communiste réunionnais, cette élection marque un renforcement. A Sainte-Suzanne, Maurice Gironcel est réélu à la tête d’une liste soutenue par le PCR. A Saint-Denis et à Saint-Joseph, le PCR est dans la nouvelle majorité municipale. A Saint-Paul, le PCR a participé activement à la campagne victorieuse de la liste conduite par Huguette Bello. Pour la première fois, le PCR fait partie de la majorité de deux communes de la CINOR sur trois.
Pour le Parti communiste réunionnais, cette élection marque également l’arrivée aux responsabilités, dans des majorités municipales où il n’était pas représenté, de nouveaux cadres comme Julie Pontalba et Mathieu Raffini à Saint-Denis, et David Lebon à Saint-Joseph.

Défaite de Didier Robert

Enfin, ce scrutin confirme une tendance au déclin pour Didier Robert. Depuis la manifestation du 19 novembre 2018 qui avait débouché sur l’envahissement de la Région par des jeunes de Saint-Denis au début du mouvement des gilets jaunes, le président de Région est sur la pente descendante. A Saint-Denis, il a subi un échec personnel, avec à peine 40 % des suffrages contre près de 60 % pour la liste Saint-Denis pour tous conduite par Ericka Bareigts et soutenue par le PCR.
Ailleurs dans l’île, des candidats qu’il soutenait ont été majoritairement défaits. Au Tampon, ville où Didier Robert était maire, Nathalie Bassire fait moins de 40 %. A Saint-Paul, la coalition conduite par Alain Bénard est aussi à moins de 40 % contre plus de 60 % pour la liste conduite par Huguette Bello soutenue par le PCR.
Cela place le chef de file de la Région dans une situation délicate à un an des prochaines régionales. Car manifestement, la dynamique n’est pas dans son camp.

M.M.

source :  https://www.temoignages.re/politique/actualites/municipales-progres-du-pcr-et-defaite-de-didier-robert,98519

 

Tag(s) : #Municipales2020, #PCR

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :