Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les députés européens de gauche dénoncent l'expulsion des migrants en Grèce
 
Bruxelles, 22 juin (Prensa Latina) Le groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL) au Parlement européen a dénoncé aujourd'hui le retour illégal en Turquie de migrants et de réfugiés dans les eaux grecques.

Les garde-côtes grecs violent une fois de plus la loi et les droits de l'homme, a déclaré Martin Shirdewan, co-président du groupe, en référence à l'expulsion d'un bateau avec des migrants, y compris des enfants, après qu'il ait été trouvé endommagé dans leurs eaux.

Les garde-côtes ont remorqué le bateau vers la Turquie voisine, dans une atmosphère de tension depuis que ce pays a ouvert ses frontières fin février, ce qui a conduit Athènes à intensifier sa politique anti-immigration.

La Commission européenne veut-elle se rendre complice de telles pratiques illégales aux frontières de l'Union européenne (UE) ? Il est temps d'agir Ylva Johansson (commissaire aux affaires intérieures)", a écrit Amandine Bach, conseillère politique de la GUE/NGL, sur son compte Twitter.

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a récemment fait part de ses préoccupations concernant les rapports faisant état de rejets et de retours forcés, parfois violents, dans les zones frontalières des deux pays.

Les rapports et images des médias internationaux montrant l'utilisation d'équipes de sauvetage flottantes pour expulser les migrants à travers l'est de la mer Égée sont particulièrement inquiétants, a-t-elle averti.

En pleine crise du Covid-19, nous demandons instamment aux États de s'abstenir de sécuriser les frontières et de mettre en œuvre des pratiques de migration qui pourraient compromettre les droits de l'homme, y compris des mesures telles que la construction de murs, la militarisation des patrouilles ou l'augmentation des déportations, a-t-elle demandé.

La route de la Méditerranée orientale reste l'une des plus empruntées par ceux qui fuient principalement les pays d'Asie, d'Afrique et du Moyen-Orient, accablés par la faim et la guerre, malgré un accord signé en 2016 entre l'UE et Ankara pour freiner le flux migratoire.

npg/lla

source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=376057&SEO=eurodiputados-de-izquierda-denuncian-expulsion-de-migrantes-en-grecia

Tag(s) : #GUE, #Migrants

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :