Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Par: Guillermo Alvarado

La pandémie de Covid-19 a fait dans le monde le chiffre terrifiant de plus de 3 millions et demi  de malades dont près de 250 mille sont décédés et elle a provoqué de graves dégâts à l’économie, touchant plus fortement les plus démunis parmi lesquels la pauvreté et le chômage augmentent.

La récession s’est généralisée tant dans les pays industrialisés que dans les moins développés et il y a des activités qui sont au bord de l’extinction dont celles liées au tourisme, un secteur qui mettra des mois à se remettre et pour lequel rien ne sera jamais comme avant.

Rien qu’aux États-Unis plus de 30 millions d’emplois ont disparu, un rude coup pour presque le même nombre de familles et, selon l’Organisation internationale du Travail, jusqu’à un milliard 500 millions de personnes pourraient perdre leurs emplois cette année dans le monde.

Parmi les plus touchés figurent ceux du secteur informel de l’économie qui, en général, vivent  des revenus obtenus au cours de la journée précédente et qui maintenant, en quarantaine, ne peuvent exercer leurs activités et ils reçoivent très rarement les aides que plusieurs gouvernements ont offertes.

Un panorama terrible pour les plus pauvres qui surement sortiront de cette crise sanitaire dans des conditions encore plus précaires.

Le panorama est complètement différent pour ceux qui se trouvent à l’autre bout de la balance, les plus riches, les milliardaires qui, au milieu de la situation, se sont débrouillés non seulement pour maintenir leurs fortunes bien protégées mais aussi pour les augmenter.

C’est ce qu’a indiqué une étude faite par l’Institut des Études de Politique, des États-Unis, étude qui démontre qu’entre le 18 mars et le 10 avril de cette année, c’est-à-dire, en pleine pandémie, les richesses des milliardaires de ce pays ont augmenté de 282 milliards de dollars.

Qui plus est, l’un d’entre eux, Jeff Bezos, le fondateur du groupe de ventes et de distribution sur Internet Amazon a gagné depuis le début de l’année ni plus ni moins que 25 milliards de dollars.

Bezos et son ex-femme, Mackenzie, sont en tête de la liste des plus riches de la planète. Le Covid-19 ne les affecte pas le moins du monde.

Selon l’Institut, Bezos, Bill Gates et  Warren Buffet possèdent autant d’argent que la moitié inférieure du total des familles étasuniennes. Une donnée effrayante pour ceux qui, comme nous, nous avons l’espoir que le Covid-19 nous apprendra à bâtir un monde meilleur, plus juste et solidaire.

Il se peut que quand la crise aura pris fin, le seul changement visible soit que les riches soient devenus plus riches et les pauvres, beaucoup plus pauvres encore.

Edité par Reynaldo Henquen
source :  http://www.radiohc.cu/fr/especiales/comentarios/224565-des-pauvres-et-des-riches-face-a-la-pandemie

Tag(s) : #Covid19

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :