Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

07 Jun 2020
   Pendant cette triste période de la pandémie de COVID 19 qui n’ épargne aucun pays du monde, où les travailleuses et les travailleurs du monde sont confrontés à  la précarité de la vie et des conditions de travail, la Fédération Syndicale Mondiale, qui réunit dans ses rangs plus de 100 millions des travailleuses et travailleurs dans 132 pays à travers le monde, commémore ce 07 juin 2020, la journée internationale de la sécurité alimentaire.

   Face aux forces impérialistes avec leurs multinationales qui imposent et influencent à leur manière les besoins alimentaires des peuples, la sécurité sanitaire des aliments exige la garantie de la sureté de la nourriture que nous mangeons.

  La nourriture étant le premier médicament pour les citoyens du monde, il est impératif qu’elle soit comme la santé au-dessus de tout profit.

   Face à la pauvreté accrue qui frappe le monde à cause d’une accumulation éhontée des richesses par les plus nantis, la sécurité alimentaire doit être l’affaire de tous pour une alimentation saine.

   Selon l’organisation mondiale de la santé, chaque année, près d’une personne sur dix dans le monde (soit près de 600 millions de personnes) tombe malade et 420.000 d’entre elles meurent après avoir ingéré de la nourriture contaminée par des bactéries, des virus, des parasites ou encore des substances chimiques.

   Les aliments dangereux provoquent des maladies, des handicaps et des décès prématurés chez les ouvriers et les couches populaires et Ils ont également pour effet de freiner le développement dans de nombreuses économies à faibles et à moyen revenu.

   Au regard des conséquences néfastes dans le domaine de l’alimentation, des investissements publics particulièrement dans l’agriculture et l’élevage sont nécessaires pour éviter une crise alimentaire grave où le profit seul risquerait de dicter sa loi aux consommateurs sans suivi des producteurs, de la façon de produire et de la qualité des produits proposés.

   Une juste redistribution de la production alimentaire est nécessaire en privilégiant les populations les plus pauvres tant dans les milieux urbains que ruraux.

   L’accès à la nourriture saine doit être facilité à tous les citoyens du monde.

   La pandémie de COVID 19 a démontré les limites des velléités impérialistes à vouloir à tous prix s’approprier des résultats du travail produit et à tout privatiser.

   Ce qui a révélé que le caractère social de la production demeure une réalité difficile à étouffer. Il est de ce fait nécessaire pour les Etats et les Gouvernements de fournir des fonds nécessaires au renforcement de tous les secteurs publics essentiels y compris ceux de la santé et de l’alimentation afin que tous les peuples bénéficient non seulement de bons services public, des soins médicaux gratuit complet et décent mais aussi d’une alimentation saine.

   Des salaires adéquats et de bonnes conditions de travail sans OGM  s’avèrent important pour obtenir et fournir une nourriture saine.

   La nourriture est un droit pas un champ de profit pour les capitalistes!

source :  http://www.wftucentral.org/declaration-de-la-fsm-a-loccasion-de-la-journee-internationale-de-la-securite-sanitaire-des-aliments/?lang=fr

Tag(s) : #FSM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :