Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Brasilia, 1er jun (RHC)- La police du Brésil a réprimé avec des grenades lacrymogènes et à coups de matraque les manifestants antifascistes qui exigeaient la démission du président Jair Bolsonaro.  

Les manifestations ont eu lieu ce dimanche à Brasilia, la capitale, à Sao Paulo et à Río de Janeiro, entre autres villes. Des groupes antifascistes appartenant aux groupes de partisans de clubs de football du Brésil ont demandé la destitution du gouvernant.

Sao Paulo a été le théâtre d’affrontements entres les manifestants opposants et des groupes de partisans de Bolsonaro qui demandent toutes les fin de semaine la fermeture du Congrès et du Tribunal Suprême qui enquête sur le gouvernant pour obstruction à la justice.

Aux cris de « Démocratie, démocratie », les opposants ont dénoncé les constantes attaques du gouvernement à la démocratie dans le pays.

À Brasilia, Bolsonaro a de nouveau violé les mesures de distancement social en saluant, sans gants et sans masque, des centaines de sympathisants qui s’étaient rassemblés devant le palais de gouvernement.  

La pandémie de Covid-19 a provoqué une grave crise sanitaire, politique et sociale au Brésil où le peuple et un grand nombre de politiques dénoncent l’ignorance du président d’extrême-droite dans la gestion de la pandémie : celui-ci- minimise les dangers du virus bien que les  autorités sanitaires demandent des mesures plus strictes.

Le président est critiqué aussi pour ses attaques constantes à la démocratie au Brésil, ce qui a affecté sa cote de popularité.

Edité par Reynaldo Henquen
source :  http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/224354-bresilrepression-brutale-contre-des-manifestants-exigeant-la-demission-de-bolsonaro

Tag(s) : #brésil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :