Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Brasilia, 3 juin (RHC)- L’ex-président brésilien, Luiz Inacio Da Silva, Lula, et l’ex-ministre des Affaires étrangères, Celson Amorín ont défendu la discussion d’un nouvel ordre multilatéral à cause de l’impact de la pandémie de Covid-19 sur l’actuel système politique international et national.

« Un monde qui est déjà extrêmement inégal le sera encore plus, entraînant avec lui tout type de conflits et de troubles sociaux » ont alerté Lula et Amorín dans un texte publié par l’Internationale Progressiste, mouvement de récente création qui rassemble des leaders mondiaux en défense de la démocratie, de la solidarité, de l’égalité et de la soutenabilité.

Selon le fondateur du Parti des Travailleurs et l’ex-chef de la diplomatie, « les systèmes politiques sont sous pression, car les leaders populistes autoritaires tentent d’utiliser la sensation d’insécurité qu’a provoquée la pandémie pour augmenter leur propre pouvoir  personnel affaiblissant ainsi les démocraties déjà fragiles ».

Certains d’entre eux, précise le texte, comme les présidents Donald Trump, des États-Unis et Jair Bolsonaro, du Brésil, adoptent une attitude de dénis, ignorant les recommandations des scientifiques et des experts de la santé.

De l’avis de Lula et d’Amorín il semble qu’il y ait un consensus quasi universel sur le fait que le système mondial devra être reconstruit de fonds en comble.

On se demande quels chemins suivre. « La phrase que l’on écoute souvent sur les conséquences de la pandémie est : le monde ne sera jamais le même » soulignent-ils.

Edité par Reynaldo Henquen

source :  http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/224572-bresil-lula-et-l%E2%80%99ex-ministre-des-affaires-etrangere-defendent-un-nouveau-systeme-politique-mondial

Tag(s) : #brésil, #Lula

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :