Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Evo Morales affirme que les Etats-Unis criminalisent le gouvernement vénézuélien
L'ancien dirigeant bolivien a également évoqué les grands défis posés par la pandémie de coronavirus pour la région de l'Amérique latine

Auteur : Digital Editor | internet@granma.cu

16 mai 2020 10:05:00

Evo Morales
Photo : prise sur Internet
L'ancien président bolivien Evo Morales a rejeté vendredi les intentions du président américain Donald Trump de criminaliser le gouvernement du président vénézuélien Nicolas Maduro à des fins interventionnistes, a rapporté Telesur.

Lors de la réunion virtuelle de la cinquième réunion du groupe de Puebla, l'ancien dirigeant bolivien a exhorté ce groupe de dirigeants progressistes d'Amérique latine à inscrire l'agression constante des États-Unis contre la nation sud-américaine à l'ordre du jour des débats, en tant que pratique courante de leur politique étrangère contre les pays de la région qui se dissocient de leur idéologie capitaliste.

"Nous ne pouvons pas permettre que le gouvernement du Venezuela soit criminalisé par les États-Unis", a souligné M. Morales, qui a également encouragé une action commune entre les pays participants pour répondre à l'implication de Washington dans le coup d'État qui a été perpétré contre lui.
De même, M. Morales a évoqué les défis posés par la pandémie de coronavirus, appelant à une campagne internationale pour proposer aux Nations unies que la santé soit considérée comme un droit humain fondamental et non comme un moyen de profit.

L'ancien président a proposé la nationalisation des cliniques privées, arguant que la recherche scientifique et l'industrie pharmaceutique devraient être fonction des bénéfices populaires et des États, et non d'une petite oligarchie.

Il a également déclaré que la pandémie de coronavirus sera une source de plus de pauvreté et d'inégalité dans le monde, et qu'il est nécessaire d'être plus humain et plus solidaire, et d'écarter des positions telles que l'individualisme, le consumérisme et le sectarisme.

Il a d'ailleurs souligné la nécessité d'annuler la dette extérieure des pays les plus touchés ou du moins de reporter le paiement des intérêts, afin de permettre à ces nations d'allouer davantage de ressources à la santé publique et aux secteurs sociaux les plus vulnérables.

(Avec des informations de Telesur)

source :  http://www.granma.cu/mundo/2020-05-16/afirma-evo-morales-que-estados-unidos-criminaliza-al-gobierno-venezolano-16-05-2020-10-05-00

Tag(s) : #Evo, #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :