Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Genève, 27 avril (RHC)- Alors que le nombre de décès liés au coronavirus a dépassé la barre des 200 000 dans le monde, le secrétaire général de l'OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus a lancé à Genève  une mise en garde contre la menace d'une seconde vague, précisant n'avoir «aucune preuve» qu'une personne ayant attrapé le Covid-19 soit immunisée.

«Il n'y a actuellement aucune preuve que les personnes qui se sont remises du Covid-19 et qui ont des anticorps soient prémunies contre une seconde infection», a prévenu l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le 25 avril, incitant à ne pas relâcher les efforts, car la menace d'une seconde vague mortelle plane toujours.

Dans ce contexte, l'OMS émet des réserves sur la délivrance de «passeports immunitaires», une idée émise dans certains pays pour accompagner le déconfinement.

 Des gouvernements envisagent ainsi de délivrer des documents attestant l'immunité des personnes sur la base de tests sérologiques révélant la présence d'anticorps dans le sang, de façon à déconfiner et à permettre peu à peu leur retour au travail et la reprise de l'activité économique.

En Allemagne notamment, de vastes études sont déjà en cours et des dizaines de milliers de ces tests ont été réalisés à partir de prises de sang, comme à Berlin. Le seuil symbolique des 200 000 morts du coronavirus dans le monde a été franchi dans la soirée du 25 avril, tandis que la moitié de l'humanité reste confinée.

Edité par Reynaldo Henquen
source :  http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/220995-coronavirus--il-n'y-a-%C2%ABaucune-preuve%C2%BB-que-les-personnes-infectees-soient-immunisees-selon-l'oms

Tag(s) : #OMS, #Deconfinement, #Covid19

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :