Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Caracas, 6 mars (Prensa Latina) Le Gouvernement vénézuélien a présenté aujourd’hui des preuves du montage élaboré par l’extrême droite et a démontré que les informations émanant de l’attentat présumé contre le chef de l’opposition Juan Guaidó dans la ville de Barquisimeto sont fausses.


Lors d’une conférence de presse, le ministre de la Communication et de l’Information, Jorge Rodriguez, a dénoncé les manœuvres de ce secteur extrémiste de l’opposition pour tenter de semer, à travers la construction de faux positifs, un panorama éloigné de la réalité vénézuélienne.

Rodriguez a rapporté l’arrestation du citoyen Climaco Medina, alias El Caracas, qui a pointé une arme à feu sur le député d’opposition Guaido, reconnu par les États-Unis et ses alliés internationaux comme le président en charge du pays, dans un acte d’usurpation qualifié par les autorités de tentative de coup d’État.

D’après les témoignages du détenu, des collaborateurs proches de Guaidó l’ont engagé pour pointer un revolver sur ce dernier, mais sans tirer, sur l’ancien président de l’Assemblée Nationale (parlement inhabilité depuis 2016).

Le ministre a déclaré que les organisateurs de ce faux positif avaient pour but de produire une photo et de l’envoyer à un média international pour qu´elle soit publiée et répandue.

À cet égard, le titulaire a précisé que l’agence de presse nord-américaine Associated Press (AP) a démenti être l’auteur de l’image diffusée à la suite des événements du 29 février et a affirmé que la photo lui avait été fournie par l’équipe de Guaidó.

Rodriguez a exhorté AP, ainsi que les autres médias internationaux qui se sont fait l’écho du montage, à publier les témoignages de Climaco Medina et la vérité sur les faits.

Le ministre de la Communication et de l’Information a en outre déclaré que ce type de faux positifs fait partie des préparatifs des mobilisations convoquées par l´extrême droite pour mardi prochain dans le but d’instaurer la violence pendant les manifestations.

'Guaidó n’a que la répudiation du peuple, il a besoin de ce genre de feux d’artifice pour pouvoir soutenir son opération', a souligné Rodriguez.

Cette semaine, le premier vice-président du Parti Socialiste Uni du Venezuela, Diosdado Cabello, a également dénoncé les manœuvres de l’extrême droite pour créer de fausses informations dans le cadre de ses plans de déstabilisation du pays.

«Nous voulons mettre en garde contre les faux positifs; il est important que notre pays sache ce que fait l´extrême droite', a averti le dirigeant socialiste en rappelant d’autres manœuvres de la droite visant à tromper l’opinion publique, y compris ses propres partisans.

Il a souligné que ces actions avaient pour but de créer de fausses informations pour la communauté internationale; 'ici au Venezuela, ils ne trompent personne', a déclaré Cabello en référence au discrédit du secteur le plus radical de l’opposition dirigé par le député Guaidó.

peo/mgt/Wup
 

 

source :  http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=883591:le-gouvernement-venezuelien-demonte-les-fausses-informations-de-lextreme-droite-photos&opcion=pl-ver-noticia&catid=39&Itemid=101

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :