Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Caracas, 5 février (Prensa Latina) La Fondation latino-américaine pour les Droits de l’Homme et le Développement Social (Fundalatin) a dénoncé hier la suspension des traitements pour les enfants transplantés en raison du blocus financier imposé par les États-Unis au Venezuela.


Par le biais d’un message diffusé sur le réseau social Twitter, Fundalatin a expliqué que jusqu’au 30 juillet prochain, les enfants concernés, qui se trouvent en Italie et en Argentine, recevront les services médicaux spécialisés qui étaient financés par l’Exécutif vénézuélien par l’intermédiaire de la Fondation Simon Bolivar.

Cette institution, rattachée à Citgo, une filiale de la compagnie étatique des Petroles du Venezuela (Pdvsa), confisquée par le gouvernement étasunien en 2019, a informé les mères d’enfants transplantés que leurs traitements cesseraient le 30 juillet, et qu´il lui est dorénavant interdit de payer les services médicaux aux patients, comme il est indiqué dans le message.

Cette publication est accompagnée d’une communication dans laquelle ils suggèrent aux parents des mineurs de rechercher d’autres solutions de soutien, en coordination avec la fondation et l’hôpital italien pour trouver des ressources alternatives.

Face à cette situation, Fundalatin a demandé à la Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme, Michelle Bachelet, d’agir rapidement pour venir en aide aux enfants et adolescents vénézuéliens souffrant de maladies hépatiques critiques.

Plus tôt, la présidente de Fundalatin, Maria Eugenia Russian, a rappelé dans une missive qu’en mai 2019, Bachelet a été averti du fait que cette décision était motivée par le refus des banques de faire les transferts nécessaires pour le paiement des traitements de peur d’être sanctionnés par le Département du Trésor des États-Unis.

Dans le document adressé à la haute- commissaire ont été jointes jointes les communications de la Fondation Simon Bolivar à la mère d’une fillette de deux ans, avec une transplantation du foie nécessitant une nouvelle opération, dans laquelle il est indiqué que conformément à la loi des États-Unis cette fondation doit cesser de prendre en charge les soins des patients le 30 juillet 2020.

Les mesures prises par le président étasunien Donald Trump ont bloqué Pdvsa et interdit son accès au système financier.

En août 2019, le gouvernement des États-Unis a décrété le gel total des avoirs du Venezuela dans ce pays, avec des effets extraterritoriaux contre les entreprises ou les personnes étrangères qui fournissent des biens ou des services à la nation, ce qui a des répercussions sur les services de santé, l´alimentation et les intrants de base pour la population.

peo/jcm/lrc

source :  http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=883392:de-nouveaux-effets-du-blocus-des-etats-unis-au-venezuela&opcion=pl-ver-noticia&catid=29&Itemid=101

Tag(s) : #Blocus, #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :