Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Déclaration du Bureau de presse sur la Conférence de Berlin


La Conférence de Berlin n'a pas apporté, et ne pourrait pas apporter une solution garantissant la paix, la stabilité en Libye et les intérêts du peuple libyen. Après tout, les protagonistes de la Conférence sont eux-mêmes responsables de la guerre de l'OTAN de 2011 et du délabrement de la Libye, des conflits militaires en cours qui ont mis le peuple de ce pays dans la misère.

Les « souhaits » reflétés dans le projet de décision sur le « cessez-le-feu », le « maintien de l'embargo sur les armes » ou le « retrait des forces militaires étrangères » ne peuvent pas mettre fin aux causes réelles du conflit, ni inverser celles-ci, à savoir les compétitions impérialistes sur les sources énergétiques, dans lesquels sont impliqués à la fois le général Haftar et le Premier ministre sortant Sarraj.

Le KKE a noté que les hostilités, créées par les interventions des États-Unis, de l'OTAN et de l'UE, comme en Afghanistan, en Irak, en Syrie et en Libye, sont des blessures ouvertes qui continuent de « suppurer » dans le cadre de l’affrontement entre le bloc euro-atlantique, la Russie et la Chine.

La « paix impérialiste », avec le pistolet sur la tempe des peuples, ne peut pas apporter une paix réelle au bénéfice du peuple libyen et des autres peuples de la région, elle contient le germe de l’aiguisement de la situation et de l’intensification de la guerre.

Dans ces conditions aggravées par l'agression turque et l'accord inacceptable entre la Turquie et la Libye pour définir les zones maritimes, le gouvernement de la ND, poursuivant la politique de SYRIZA, engage profondément le pays dans le « cercle vicieux » des plans impérialistes.

source : https://www.solidnet.org/article/CP-of-Greece-STATEMENT-OF-THE-PRESS-OFFICE-ON-THE-BERLIN-CONFERENCE/

Tag(s) : #KKE, #Libye

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :