Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Les victimes de traumatismes oculaires au Chili demandent réparation
 
Santiago du Chili, 25 déc (Prensa Latina) La Coordinatrice des Victimes de Traumatismes Oculaires a demandé au gouvernement chilien une réparation effective pour les victimes et la justice pour les responsables de ces actions répressives.

Marta Valdés, porte-parole de cette organisation, a déclaré que bien que le 11 novembre le gouvernement ait annoncé un programme de réparation des yeux pour les victimes de la violence d'Etat, jusqu'à présent la promesse n'a été tenue que parce que l'aide n'est pas parvenue aux personnes touchées.

Dans une interview à la Radio Universidad de Chile, Valdés a déclaré que " les victimes de traumatismes oculaires ne voient toujours pas cette réparation " et qu'aucune autorité ne les a même rencontrées et qu'il n'a pas été question d'une véritable réparation.

Elle a averti que " ce sont des mutilations à vie, il y a beaucoup de jeunes avec des traumatismes oculaires qui ne peuvent pas continuer à étudier, il y en a beaucoup qui ne pourront pas exercer leur travail parce qu'ils dépendent absolument de leur vue et le gouvernement n'a pas parlé de ces réparations ".

Elle a également dénoncé que rien n'a été fait pour punir les responsables, et a averti que " le fil est coupé par les plus faibles " parce qu'ils visent les carabiniers qui commettent ces abus, mais ils reçoivent des ordres supérieurs.

Al considère que le gouvernement n'a pris aucune mesure contre le directeur général des carabiniers, Mario Rozas, et souligne que le président Sebastián Piñera aurait dû lui demander de démissionner.

Marta Valdés a également interrogé sévèrement le ministre de l'Intérieur, Gonzalo Blumel, car à son avis, il a suivi la même ligne que son prédécesseur, Andrés Chadwick, et le changement effectué par le président n'était rien d'autre qu'un relooking.

Elle a ajouté que " sous son administration en tant que ministre de l'Intérieur, des traumatismes oculaires continuent de se produire, nous avons donc changé le nom du ministre de l'Intérieur, mais la conduite de la répression et les violations des droits de l'homme restent les mêmes ".

La porte-parole de l'Organe de coordination pour les victimes de traumatismes oculaires a appelé les citoyens à ne pas ignorer ce qui se passe et à ne pas oublier les victimes de la violence d'État.

Les chiffres de l'Institut national des droits de l'homme indiquent que plus de 350 personnes ont souffert de traumatismes oculaires à la suite de la répression des carabiniers, qui a été dénoncée au niveau national et international, mais le nombre de blessés a continué d'augmenter.

mem/rc

source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=330363&SEO=victimas-de-traumas-oculares-en-chile-reclaman-reparacion

Tag(s) : #Chili, #Chile

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :