Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Parti communiste irakien : victoire du soulèvement populaire
11/19/19/19 13H50
Déclaration du Comité central du PC irakien (le 15 novembre 2019) :

 

Le soulèvement de notre peuple n'a pas commencé le mois dernier et n'a pas fait d'énormes sacrifices dans la recherche de solutions partielles ou de réformes cosmétiques, mais il a directement soulevé l'objectif du salut du système de gouvernance existant, la politique de partage du pouvoir sous toutes ses formes et la corruption rampante. Il a clairement déclaré que le temps du changement global est venu et qu'il est nécessaire de lancer une nouvelle phase dans la marche du pays et d'ouvrir la voie à l'établissement d'un État fondé sur la citoyenneté, une véritable démocratie et la justice sociale.

Après tous les massacres délibérés et les effusions de sang d'une brutalité et d'une horreur sans précédent, avec des centaines de manifestants pacifiques et de membres des forces de sécurité blessés, des campagnes de détention, d'enlèvement et de disparition forcée, et après le soutien au soulèvement du peuple courageux de diverses sections populaires et sociales, ainsi que des organisations professionnelles, syndicales et religieuses . Après tout cela, les manifestants pacifiques sont convaincus qu'il n'y aura pas de retour aux situations antérieures au 1er octobre 2019.

Nous soulignons que toute procrastination ou tout retard de la part du Gouvernement, du Parlement et des forces dirigeantes dominantes pour se conformer à l'exigence d'un changement réel, ne fera que nuire à notre peuple et à notre pays.

Tout en notant que le soulèvement, qui est en fait un référendum populaire sans précédent, est entré dans sa 45e journée avec beaucoup d'élan et de vigueur, et avec une grande détermination pour atteindre ses objectifs, nous réaffirmons notre appui par tous les moyens pacifiques et réaffirmons les demandes déjà formulées :

La démission ou la destitution du gouvernement en place conformément aux procédures constitutionnelles. Il ne devrait plus y avoir d'excuses données pour s'accrocher au pouvoir.
Commencer la formation d'un nouveau gouvernement composé de personnalités compétentes, impartiales et nationales, connues pour leur intégrité. Ce gouvernement devrait avoir des pouvoirs exceptionnels et être formé loin de l'odieux système de quotas et de la corruption et conformément à la Constitution. Sa durée ne devrait pas dépasser la période nécessaire pour préparer les conditions de la transition, et dans tous les cas pas plus de six mois.
Le Président de la République, conformément à la Constitution, prend immédiatement les mesures nécessaires pour choisir le Premier Ministre, sur la base de critères de patriotisme, de compétence, d'intégrité, d'indépendance et de capacité de décision à l'écart des tendances régionales, du sectarisme politique et de l'esprit de parti.
Les principales fonctions du nouveau gouvernement devraient être :
A- Réaliser les mesures immédiates et urgentes pour assurer les moyens de subsistance de la population et satisfaire ses besoins urgents, et mettre en œuvre les demandes économiques et sociales des participants au soulèvement.

B- Apporter une juste condamnation à ceux qui ont commis les crimes de tuer les manifestants et à ceux qui leur ont donné des ordres. Libérer tous les disparus, les détenus et les kidnappés, et arrêter les campagnes de persécution et de harcèlement des autres participants au soulèvement.

C- Agir sur les cas de corruption, en commençant par les cas les plus graves, pour traduire les corrompus en justice et récupérer l'argent volé.

D- Préparer des élections anticipées à condition qu'elles soient précédées par :

Adopter une nouvelle loi électorale démocratique et équitable, qui consacre le principe de la citoyenneté, élargit la représentation et convainc les citoyens de l'importance des élections et de la participation à celles-ci. Cette loi ne doit pas être formulée pour plaire aux blocs au pouvoir.
Amender la loi sur les partis politiques afin de garantir une vie politique démocratique saine et de mettre effectivement en œuvre les dispositions qui ne permettent pas d'avoir des ailes armées. La transparence concernant les ressources financières des parties doit être assurée.
L'élection d'une nouvelle Haute Commission électorale, qui est véritablement indépendante, composée de personnes qualifiées issues de partis et de blocs politiques extérieurs et supervisée par le pouvoir judiciaire.
Assurer une supervision internationale efficace.
Une fois les tâches et les lois susmentionnées accomplies, le Parlement doit se dissoudre. Le gouvernement serait alors un gouvernement intérimaire. Les amendements constitutionnels qui doivent être apportés constitueront alors l'une des premières tâches du nouveau Parlement élu.

E- Limiter la possession d'armes par l'Etat.

F- Préserver la souveraineté de l'Etat irakien, assurer l'indépendance des décisions nationales et empêcher toute ingérence extérieure dans ses affaires.

Travaillons avec diligence pour maintenir la dynamique du soulèvement pacifique jusqu'à ce que ses objectifs, les buts du peuple, aient été pleinement réalisés.

source :  http://www.solidnet.org/article/Iraqi-CP-Victory-to-the-Peoples-Uprising/

Tag(s) : #Irak, #Communiste

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :