Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les travailleurs chiliens planifient des protestations massives contre les politiques néolibérales
18H25  

Santiago du Chili, 2 novembre (RHC) -- En raison du refus du président Sebastian Piñera d'apporter des changements politiques et d'arrêter la répression, la CUT présente aux citoyens un week-end de manifestation qui comprend un "Super lundi" avec mobilisation massive partout au Chili.

Lundi 4 novembre, les travailleurs chiliens défileront à 12h00 au Congrès, qui se trouve à Valparaiso, pour exiger que les législateurs de droite mettent fin au débat sur les projets de loi du gouvernement.  À 17 h, les gens se rassembleront sur les places principales des villes, portant des affiches avec leurs revendications.

À Santiago, le rassemblement aura lieu sur la Plaza Italia, où la manifestation rappellera à Piñera que la lutte collective vise à obtenir une nouvelle Constitution, un salaire minimum de 675 $, une pension de retraite équivalente au salaire minimum, des services de base moins chers, des transports publics gratuits pour les personnes âgées et les étudiants, entre autres revendications.

Dimanche, les travailleurs se rendent dans les quartiers de tout le pays pour soutenir les "conseils municipaux autoproclamés et ouverts", qui n'obéissent pas à la stratégie de dialogue par laquelle Piñera tente de perturber l'indépendance et la force de la population.

La militante et sociologue Claudia Dides a indiqué que les citoyens ont créé environ 200 conseils municipaux ouverts ces derniers jours, ce qui a mobilisé quelque 10 000 personnes en faveur de véritables processus de dialogue où les gens discutent des problèmes du pays et des moyens de les résoudre.

"Le gouvernement doit ouvrir les yeux.  Il ne suffit pas de regarder ce qui se passe dans la rue.  Elle doit comprendre qu'elle n'a pas beaucoup d'espace de négociation parce que les niveaux d'approbation du Président sont très bas ", a-t-elle rappelé.

Entre-temps, selon les dernières données de l'Institut national des droits de l'homme (INDH), 4 316 personnes ont été arrêtées, 1 574 ont été blessées par balle, 18 ont porté plainte pour violence sexuelle et 132 pour torture.


 

sous la direction de Ed Newman

source :  http://www.radiohc.cu/en/noticias/internacionales/206541-chilean-workers-plan-massive-protests-against-neo-liberal-policies

Tag(s) : #NuevaConstitucion, #Chile, #renunciapiñera, #CHILEDESPERTO, #ChileNoSeRinde

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :