Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La revendication contre le blocus de Cuba par les États-Unis se fait de nouveau sentir à l'ONU.
 
Nations unies, 6 novembre (Prensa Latina) La demande de mettre fin au blocus américain contre Cuba revient aujourd'hui à l'Assemblée générale des Nations unies, qui depuis 27 ans manifeste contre ce mécanisme.

Sur les 193 Etats membres qui constituent le plus grand organe des Nations Unies, seuls deux ou trois - selon les années - ont suivi Washington dans sa tentative de maintenir cette politique de siège économique, commercial et financier de l'île des Caraïbes.

A cette occasion, les autorités américaines ont exercé de fortes pressions et chantage pour que les pays changent leur position contre le blocus, notamment ceux d'Amérique latine, a dénoncé le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez.

Loin de répondre à l'appel de la communauté internationale qui, depuis plus de deux décennies, a adopté à la quasi-unanimité la résolution appelant à la levée du blocus, les États-Unis mènent des manœuvres visant à entraver son adoption et à éroder le mode de scrutin, a-t-il dit.

Dans l'avant-dernière semaine d'octobre, a déclaré le ministre des affaires étrangères, les ambassades de quatre pays d'Amérique latine ont été convoquées à Washington par le département d'État dans le but d'obtenir leur vote contre le projet de résolution "Nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par les États-Unis d'Amérique".

Cette réunion s'ajoute aux efforts directs intenses déployés par les ambassades des États-Unis dans les capitales de six pays d'Amérique latine pour exercer des pressions afin d'obtenir un changement de vote sur la résolution contre le blocus américain, a dit M. Rodriguez.

Depuis 27 ans, l'île présente ce document à l'Assemblée générale des Nations Unies, qui soutient presque unanimement la demande de lever le blocus à chaque vote.

Ce mercredi et ce jeudi, l'organe le plus important de l'ONU soumettra à nouveau ce projet de résolution pour examen pour la vingt-huitième fois consécutive.

Cuba sait qu'elle bénéficie du soutien unanime des peuples d'Amérique latine et de la planète, et espère qu'aucun gouvernement ne se soumettra aux décisions de Washington, a déclaré le ministre des Affaires étrangères plus tôt cette semaine.

Il a également rappelé l'échec marqué de la représentation des États-Unis à l'ONU l'année dernière, qui n'a pas réussi à amender et à modifier la nature de la résolution.

Cuba ne cessera pas d'exiger l'élimination totale du blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis, a réaffirmé M. Rodríguez.

ce jour, ce mécanisme apparaît comme le système de sanctions unilatérales le plus injuste, le plus sévère et le plus prolongé appliqué contre un pays.

Malgré le fait que, depuis 1992, l'Assemblée générale de l'ONU a adopté chaque année une résolution demandant la fin du siège, le gouvernement américain continue de faire fi de la communauté internationale, tant qu'il maintient et intensifie cette politique hostile.

tgj/ifb/cvl
source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=318517&SEO=reclamo-contra-el-bloqueo-de-ee.uu.-a-cuba-vuelve-a-sentirse-en-onu

Tag(s) : #Cuba, #Blocus

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :