Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Photo: Estudio Revolución

AVEC pour objectif le renforcement de la gauche latino-américaine et la cohésion des forces progressistes, le Groupe de travail du Forum de Sao Paulo (FSP) a tenu une réunion à La Havane, à laquelle ont participé le président cubain Miguel Diaz-Canel Bermudez et le Deuxième secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba, José Ramon Machado Ventura.

Au Palais des Conventions, des représentants des partis de gauche et des mouvements sociaux se sont prononcés pour le lancement d'actions communes en faveur de la solidarité, de la paix continentale et d'autres causes qui mobilisent aujourd'hui la région Amérique latine et Caraïbes, dont la réalité exige la résistance des forces progressistes et un rôle de premier plan des jeunes dans la lutte, comme l’a souligné le président cubain.

Il est nécessaire, a précisé Diaz-Canel, d'articuler des stratégies qui permettent de contrer la guerre culturelle et médiatique par laquelle le néolibéralisme et l'impérialisme cherchent à soumettre nos peuples, en s’appliquant à détruire nos identités. L'escalade agressive que connaît le continent aujourd'hui s'inscrit dans une bataille idéologique et culturelle, a-t-il dit.

 

Photo: Estudio Revolución

Dans le cas particulier de Cuba, le Deuxième secrétaire du Comité central du Parti avait déjà signalé aux participants à la réunion que « plus l'agression sera radicale, plus notre engagement solidaire envers les causes justes sera fort. Nous ne changerons aucun de nos principes. »

Monica Valente, Secrétaire exécutive du FSP, a appelé à « une analyse de la situation internationale que vivent les peuples de la région, en particulier avec les processus électoraux en Amérique latine », et elle a donné une description objective du contexte dans lequel se déroulent les luttes actuelles.

La militante politique a remercié le peuple cubain et toutes les organisations impliquées dans la campagne de collecte de signatures en faveur de la libération de l'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva, qu'elle a considéré comme un important soutien.

Lors de cette journée – consacrée à l'évaluation des événements survenus depuis la dernière réunion, tenue à Caracas, afin d’élaborer des stratégies et des plans d'action –, elle a rappelé l'importance d'œuvrer en faveur de l'unité et la défense de l'Amérique latine et des Caraïbes comme Zone de paix. (Rédaction internationale)

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :