Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dialogues de Diaz-Canel avec des dirigeants latino-américains
13:36:40 pm 

La Havane, 3 novembre (RHC) Le président cubain Miguel Diaz-Canel Bermudez a reçu ce dimanche plusieurs dirigeants latino-américains qui participent à la rencontre anti-impérialiste de solidarité, pour la démocratie et contre le néolibéralisme, qui se tient dans la capitale cubaine.

Le président s'est entretenu avec le Premier ministre de Saint-Vincent-et-les Grenadines, Ralph Gonsalves, le secrétaire exécutif de l'ALBA-TCP, David Choquehuanca Céspedes et l'ancien président de la République du Salvador, Salvador Sánchez Cerén.
Dans ce contexte de solidarité, des centaines de voix s'unissent au Palais des Congrès pour exiger la libération de Lula, soutenir Cuba, le Venezuela et les causes justes et dénoncer les tentatives des Etats-Unis pour intimider les peuples les plus faibles.   

Les messages tournaient autour :

Soutenir le droit des peuples à l'autodétermination, à l'indépendance et à la souveraineté, dans le respect des normes du droit international et des États.
Défendre la Proclamation de l'Amérique latine et des Caraïbes comme zone de paix, contre la doctrine Monroe, le marquage et l'activation du Traité interaméricain d'assistance réciproque (TIAR), contre la militarisation et les bases étrangères des États-Unis.
La nécessité d'une participation consciente, critique et proactive des secteurs populaires afin d'arrêter la montée du droit.
La défense de la souveraineté est une priorité contre l'usurpation et le contrôle des biens, de l'environnement et des traditions culturelles.
Ils ont insisté sur le fait qu'à l'époque actuelle, l'impérialisme élabore des stratégies d'imposition et d'établissement de gouvernements de droite, avec le soutien de campagnes médiatiques nationales et transnationales, dans le but d'inverser les acquis et les progrès de la justice sociale. Jair Bolsonaro, Mauricio Macri et Lenín Moreno ont été cités en exemple à cet égard.

C'est pourquoi, face à cette situation, la mobilisation populaire s'impose afin d'avancer dans la reprise des conquêtes atteintes et d'approfondir la construction du pouvoir populaire, le seul capable de construire une véritable démocratie.

Propositions pour le plan d'action :
Proposer l'adoption d'une Déclaration de solidarité et de soutien à la résolution "Nécessité de mettre fin au blocus économique, commercial et financier imposé par les Etats-Unis d'Amérique à Cuba", à adresser au Secrétaire Général des Nations Unies et à l'Assemblée Générale des Nations Unies, en signe de solidarité des peuples, organisations et personnalités présents à l'événement à La Havane.
Mener des actions concrètes dans les parlements et les gouvernements le 21 septembre, "Journée mondiale de la paix", pour la défense de la proclamation de l'Amérique latine et des Caraïbes comme zone de paix.
Activer la mobilisation large, permanente et représentative des secteurs de nos sociétés, contre les actions de l'impérialisme yankee et de ses alliés inconditionnels, sur la base de l'appel à l'unité dans la diversité, dans la défense de la paix, de la souveraineté et de l'autodétermination des peuples.
Renforcer les actions contre le blocus conjointement et avec la participation des mouvements sociaux et populaires, des partis politiques et des mouvements de solidarité avec Cuba. (Avec des informations de Cubadebate)
sous la direction de Maite González Martínez
source :  http://www.radiohc.cu/noticias/nacionales/206564-dialoga-diaz-canel-con-lideres-de-america-latina

Tag(s) : #Cuba, #DiazCanel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :