Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nations Unies, 14 novembre (Prensa Latina) L’ambassadeur cubain Humberto Rivero a dénoncé hier à l’ONU l’augmentation des actions illégales du gouvernement israélien contre la population palestinienne, qui souffre depuis plus de 51 ans de l’occupation de ses terres.


La délégation cubaine a également souligné le travail accompli par le Comité Spécial chargé d’enquêter sur les pratiques israéliennes affectant les droits de l’Homme du peuple palestinien et d’autres habitants arabes des territoires occupés.

Le rapport présenté hier reflète le travail intense accompli et les difficultés rencontrées ; comme exemple, l’ambassadeur a souligné le manque de coopération d’Israël, qui n’a pas non plus répondu cette année à la demande de réunion avec le Comité.

Comme l’a souligné Rivero, le rapport met en évidence la politique d’Israël visant à l’annexion des territoires palestiniens occupés.

Aujourd’hui, les pratiques de Tel-Aviv, telles que l’occupation du territoire palestinien et la confiscation de ses terres et de ses biens, s’intensifient, a-t-il déclaré dans le texte.

La construction et l’expansion illégales de colonies de peuplement dans le territoire occupé se poursuivent, les restrictions à la liberté de circulation, la démolition de maisons et de biens palestiniens et la violence des colons israéliens se poursuivent également, a-t-il souligné.

Rivero a évoqué l’augmentation des déplacements forcés de palestiniens et a rejeté l’absence de responsabilité et de recours concernant les violations des droits de l’Homme commises par Israël.

Le rapport du Comité donne des détails sur les politiques et pratiques colonisatrices de Tel-Aviv : discrimination, châtiments collectifs contre les palestiniens et tensions persistantes autour des lieux saints de Jérusalem-Est.

En raison de la répression israélienne, 138 palestiniens et 15 901 autres ont été blessés, ont perdu la vie dans la Bande de Gaza depuis septembre 2018,  principalement dans le cadre de manifestations pacifiques, a-t-il souligné.

Dans le même temps, a-t-il ajouté, la grave situation humanitaire à Gaza, le blocus naval et terrestre de cette enclave et les tentatives visant à modifier le statu quo concernant les réfugiés palestiniens et le droit au retour se poursuivent.

'Cuba tient à exprimer une fois de plus la profonde préoccupation que lui inspire la situation dans la région du Moyen-Orient, en particulier la question palestinienne. À laquelle s’ajoute le fait que le président des États-Unis, Donald Trump, ait unilatéralement déclaré la ville de Jérusalem capitale d’Israël.

Mon pays rejette une telle action, qui constitue une violation de la Charte des Nations Unies, du droit international et des résolutions pertinentes des Nations Unies, a-t-il manifesté.

De même, Cuba a pris constaté et encourage les initiatives visant à reprendre les négociations directes de paix entre palestiniens et israéliens en vue de parvenir à un règlement bilatéral.

L’ambassadeur a également réaffirmé le soutien de l’île à l’adhésion de la Palestine en tant que membre à part entière de l’ONU et a appelé le Conseil de Sécurité à se prononcer en ce sens.

Si tel n’est pas le cas, l’Assemblée Générale devrait agir avec toute la détermination voulue pour statuer à ce sujet, a conclu Rivero.

peo/Jha/ifb
source :  http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=883093:cuba-denonce-a-lonu-les-actions-illegales-disrael-contre-les-palestiniens&opcion=pl-ver-noticia&catid=49&Itemid=101

Tag(s) : #Cuba, #palestine, #ONU

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :