Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Havane, 24 octobre (Prensa Latina) La compagnie aérienne Cubana de Aviación examine les alternatives possibles pour remédier aux vols internationaux et nationaux qui ont été annulés en raison des récentes mesures des États-Unis, apprend-on aujourd'hui dans un entretien de la direction publié par le quotidien Granma.


Le directeur-adjoint de la compagnie, Arsenio Arocha, indique qu'en dépit de l'agressivité du gouvernement nord-américain, la compagnie cherchera des solutions adéquates pour continuer à offrir ses services.

Les compagnies de pays tiers à qui Cubana de Aviación loue des avions et des services lui ont fait savoir qu'elles n'honoreraient pas les contrats déjà signés, ce qui a eu pour conséquence la suspension de vols à destination de la République Dominicaine, du Mexique, du Venezuela, de Haïti, de la Martinique et des Antilles françaises en général, a expliqué Arocha.

En ce qui concerne les destinations internes, a-t-il précisé, des réajustements seront effectués pour les vols vers Holguin et Santiago de Cuba, à l'est du pays.

Ces mesures de la Maison Blanche auront des conséquences économiques négatives pour la compagnie, a-t-il averti.

D'ici le 31 décembre, 40 mille personnes devront annuler leur voyage ce qui signifie un manque-à-gagner de plusieurs millions de pesos convertibles ; sans oublier, a-t-il continué, le mécontentement des clients contrariés par le non-respect des engagements commerciaux et l'image négative que cela donnera aux compagnies cubaines.

Arocha a offert ses excuses pour les inconvénients occasionnés et il a assuré que les billets seraient intégralement remboursés dans les agences de la compagnie.

Il a réitéré que les récentes mesures de la Maison Blanche contre le peuple cubain sont une preuve évidente de l'agressivité et du durcissement du blocus économique, commercial et financier dont Cuba est victime depuis presque 60 ans.

Le 18 octobre dernier, le gouvernement des États-Unis  a annoncé de nouvelles sanctions contre l'île. Cette fois, il s'agissait de l'achat de pièces détachées ou de produits nord-américains ainsi que de la location d'aéronefs par les compagnies aériennes cubaines d'État.

Washington précise qu'aucune exception ne sera accordée dans le cas où les aéronefs seraient loués ou affrétées par un ressortissant cubain.

De plus, la réexportation vers Cuba d'articles étrangers contenant plus de 10 pour cent de composants étasuniens est strictement interdite.

Ces nouvelles mesures renforcent la règle d'Exception de Licence, connue également sous nom de mesure d' "Appui"  au peuple cubain, dont le but est d'empêcher que des dons soient faits au Gouvernement de l'île ou au Parti Communiste de Cuba.

Peo/rgh/lrd 

source :  http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=882968:face-aux-dernieres-mesures-coercitives-des-etats-unis-la-compagnie-cubaine-daviation-etudie-les-alternatives&opcion=pl-ver-noticia&catid=69&Itemid=101

Tag(s) : #Blocus, #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :