Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vice-présidente Rodriguez : La légalité, c'est nous et nous sommes ici à l'ONU
Écrit par Joselyn Ariza le 27/09/2019. Publié dans Actualités

"Etre ici est la réponse à la légitimité et à la légalité du gouvernement du président Nicolás Maduro, nous avons les lettres de créance, c'était très mal pour eux de prétendre qu'ils sont diplomates, ce qu'ils donnent c'est du rire (...) la légalité c'est nous et nous sommes ici (...) Le Venezuela est un, il est indivisible" a déclaré la Vice-présidente exécutive du Venezuela, Delcy Rodríguez, en conférence de presse juste avant son intervention à l'Assemblée générale des Nations unies (ONU). 

Accompagné du ministre des Affaires étrangères Jorge Arreaza et du représentant permanent du Venezuela auprès de l'ONU, Samuel Moncada, le vice-président a déclaré : "Nous avons apporté la vérité du Venezuela aux Nations Unies (...) Ivan Duque est venu à cette Assemblée générale pour mentir et nous demandons du respect pour cette organisation.

"J'ai demandé à Duque d'écrire les coordonnées des camps paramilitaires en Colombie, nous avons des preuves ", a répété MmeRodriguez. Dans le même temps, elle a dénoncé les prétentions du président colombien qui "tente de dissimuler sa situation interne et sa faible popularité en attaquant le Venezuela".

Elle a ajouté qu'"une vidéo a été envoyée à la Cour pénale internationale contenant les aveux d'un chef de la bande paramilitaire Los Rastrojos, un personnage associé au membre du Congrès Juan Guaidó.

En ce qui concerne le dialogue au Venezuela, il a commenté que " la volonté de dialogue du Président Nicolás Maduro a été plus que démontrée ". Elle a rappelé qu'il y a quelques jours, l'opposition vénézuélienne a été invitée à participer à la table de dialogue d'Oslo, réaffirmant qu'"un dialogue ne va pas avec un fusil, un dialogue doit être souverain.

En ce qui concerne l'intention du "cartel de Lima" d'activer le Traité interaméricain d'assistance réciproque (TIAR), elle a affirmé que "c'est un instrument irrité" et que "le groupe qui l'a pris a été rasé par l'ONU".

"Le 14 mai 2015, le Venezuela a dénoncé la TIAR, c'est donc maintenant un paragouvernement nommé par les États-Unis et ses satellites, pour dire qu'ils sont le Venezuela (...) Le Venezuela est seulement un et est le digne Venezuela qui connaît le monde," a déclaré le vice-président.

Dans un autre ordre d'idées, elle a révélé que dans le cadre de la campagne #NoMoreTrump, plus de 13 millions de signatures ont été recueillies qui seront remises au Secrétaire Général, António Guterres avec sa certification respective.

Dans ses déclarations, la vice-présidente Rodriguez a demandé aux médias d'avoir une vision plus objective du pays. Ceci en référence au nombre de Vénézuéliens à l'étranger, qu'il a qualifié de " migrants économiques ".

Elle a terminé son discours en faisant remarquer que pendant la participation de la délégation vénézuélienne, il a reçu de nombreuses expressions d'affection et de solidarité.

"Je suis venu à cette conférence de presse très heureux de tout l'amour que nous avons reçu de la part de nombreuses délégations (...) Je suis venu rechargé d'une énergie aimante de tous les pays venus manifester et ratifier leur solidarité avec le Venezuela ", a-t-elle ajouté.

Elle a également dit que "ce modèle de socialisme bolivarien a dit au monde qu'il peut et le monde a commencé à voir ce qu'est la Révolution bolivarienne.

source :  http://mppre.gob.ve/2019/09/27/vicepresidenta-rodriguez-ratifica-legalidad-gobierno-maduro/

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :