Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Politiques révolutionnaires face à la crise capitaliste et à l'agression impérialiste
6 septembre 2019 Tribuna Popular


Presse PCV : Le Parti communiste du Venezuela (PCV) a appelé le gouvernement national à mettre en œuvre "une politique révolutionnaire face à la crise capitaliste et à l'agression impérialiste.

Un aspect central en est " le protagonisme de la classe ouvrière et des travailleurs de la ville et de la campagne dans la prise de décision de la direction politique du processus bolivarien et dans le contrôle de toute la chaîne de production, distribution et commercialisation des biens et services de consommation de masse par la population.

Carlos Aquino, membre du Bureau politique du PCV, a exprimé la préoccupation des communistes face à la grave détérioration du pouvoir d'achat du peuple.

"Il y a plus d'un an, l'Exécutif national a pris l'engagement que le salaire minimum et les pensions équivaudraient à la moitié d'un demi-pétro -avec un prix de référence de 60 dollars le baril de pétrole- et cette promesse n'a pas été tenue ; mais, même si elle était tenue, elle ne suffirait pas à satisfaire les besoins fondamentaux des travailleurs et de leurs familles", a souligné Aquino.

C'est pour cette raison, a dit le dirigeant, que le PCV exige que la Constitution de la République soit respectée : "que les travailleurs reçoivent un salaire suffisant pour couvrir le panier de base, et qu'il soit mis à jour régulièrement.

Le PCV s'est interrogé sur l'inaction du gouvernement national pour s'attaquer au coût élevé de la vie, exprimé par les hausses incessantes des prix, "laissant les mains libres aux capitalistes au détriment du revenu salarial des travailleurs".

Dans ce contexte, le Parti du Coq Rouge a exigé de l'Exécutif la mise en place d'un véritable contrôle des prix, la publication du prix de détail (PVP) dans chaque produit et la facilitation des mécanismes de contrôle avec les travailleurs et les protagonistes populaires.

 

Contre les politiques régressives du travail

Le PCV a insisté pour dénoncer l'avancée des actions anti-travailleurs et antisyndicales des fonctionnaires du ministère du Travail au niveau national.

"Nous appelons le président Nicolás Maduro à mettre un terme à la situation dont souffrent des milliers de travailleurs, en particulier devant des fonctionnaires qui agissent sans vergogne en faveur des employeurs publics et privés, mais surtout au profit de la bourgeoisie ", a déclaré Aquino.

C'est pourquoi, a souligné le leader, " le PCV insiste pour que le gouvernement abroge les directives sur la négociation collective publiées par le ministre Piñate en octobre de l'année dernière, qui ont fait reculer d'importants droits et conquêtes des travailleurs.

"Le Parti communiste maintiendra et intensifiera les actions de lutte et de protestation de la classe ouvrière pour la défense de ses droits et contre les politiques régressives du travail ", a-t-il réaffirmé.

source : https://prensapcv.wordpress.com/2019/09/06/politicas-revolucionarias-frente-a-la-crisis-capitalista-y-la-agresion-imperialista/#more-13908

Tag(s) : #Venezuela, #Communiste, #PCV

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :