Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Parti communiste du Venezuela : La voracité capitaliste est derrière le feu ravageur de l'Amazonie
9/2/19 14H45
 Venezuela, Parti communiste du Venezuela En Es Amérique du Sud Parti communiste et partis ouvriers
Le Bureau politique du Parti communiste vénézuélien (PCV), lors de sa conférence de presse hebdomadaire du 26 août, s'est prononcé sur la gravité de la situation qui affecte la région amazonienne brésilienne. Avec tout le respect que je lui dois, le Secrétaire aux relations internationales du Comité central du PCV, Carolus Wimmer, a déclaré : "Le PCV prévient que ce qui se passe en Amazonie n'est pas le feu, mais le capitalisme,. Il y a une vague d'information qui cherche à cacher la vérité sur le problème. La conséquence de l'expansion des intérêts des entreprises transnationales dans notre région a naturellement causé non seulement l'exploitation des travailleurs et la misère et la faim des masses populaires, mais aussi la destruction de l'environnement."  

Le PCV considère qu'il est évident que la responsabilité de la situation incombe aux expressions politiques de la droite brésilienne et naturellement au gouvernement de Bolsonaro, qui a permis un comportement incontrôlé des groupes monopolistes en Amazonie. A ce propos, Wimmer a rappelé que " ce n'est pas un hasard si, alors qu'il était sénateur, l'actuel président du Brésil a averti que sa politique viserait à éliminer les peuples indigènes et, pour y parvenir, il armerait les groupes dirigés par les propriétaires terriens dans la région. L'impact sur l'environnement de cette politique en faveur des propriétaires et des grands capitaux est aujourd'hui évident. C'est pourquoi nous disons clairement que la véritable responsabilité incombe aux grandes transnationales qui font leur profit au détriment de la destruction de la nature."  

Enfin, le PCV a indiqué que la progression des incendies pendant près de trois semaines menace 350 groupes de personnes d'origine, 6,7 millions de kilomètres de forêt, 2,1 millions de kilomètres carrés de terres protégées, 1 million de kilomètres cubes d'eau douce et 2.500 espèces marines. "Jusqu'à présent, le gouvernement fasciste brésilien d'extrême droite ne réagit pas du tout et cherche à le dépeindre comme un événement normal", a déclaré Wimmer.  

Le PCV, à la lumière de la crise en Amazonie, a dénoncé le comportement criminel des consortiums Bayer-Monsanto, Uniliver, Coca-Cola, Nestlé, AMBEV, Bunge, BRF Food, Marfring, Louis Dreyfus, Syngenta, Cargill entre autres. Le parti considère que la tâche irréfutable des partis communistes et des mouvements sociaux révolutionnaires du monde est de se lever et de lutter pour la défense de la nature et de la biodiversité de la planète.

 

Département de politique internationale - PC du Venezuela

source :  http://www.solidnet.org/article/CP-of-Venezuela-PCV-Capitalist-Voracity-is-Behind-the-Grave-Fire-in-the-Amazon/

Tag(s) : #Venezuela, #Amazonie, #Communiste

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :