Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Caracas, 3 sep (Prensa Latina) Le premier vice-président du Parti Socialiste Uni du Venezuela (PSUV), DiosdadoCabello, a dénoncé hier que le Gouvernement colombien héberge, alimente et protège des groupes terroristes, qu’il envoie ensuite pour déstabiliser cette nation voisine.

 

'Nous condamnons et rejetons les agressions constantes exercées depuis le territoire colombien à l’encontre du Venezuela', ont été les paroles de Cabello lors d’une conférence de presse du PSUV dans l’État de Monagas.

Celui qui est également président de l’Assemblée Nationale Constituante a également expliqué comment le Gouvernement colombien autorise l’installation de bases d’entraînement paramilitaires pour commettre des crimes et des actes terroristes.

Cabello a soutenu les dénonciations faites la veille par le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez, sur la participation de la Colombie aux attentats déjoués contre des institutions publiques au Venezuela.

À cet égard, a-t-il précisé, ces actions ne visent qu’à susciter des bouleversements dans le pays, et il a expliqué que le PSUV avait déjà dénoncé l’association de la nation voisine à des actes criminels contre le Venezuela.

« C’est en Colombie qu’ils sont maintenus, qu’ils protègent ces groupes terroristes. Ils ne leur donnent pas seulement un abri et une protection, ils les nourrissent, les entraînent et fournissent des armes aux groupes terroristes pour qu’ils viennent ici », a-t-ilinsisté.

Puis il a démenti les accusations du président colombien, Ivan Duque, au sujet de l’implication du gouvernement bolivarien dans l’échec de la paix dans son pays.

'Nous n’avons rien à voir avec cela, nous voudrions que la Colombie soit en paix', a-t-il déclaré.

Il a fait observer que Duque et l’ancien dirigeant Alvaro Uribe étaient à l’origine des problèmes de cette nation voisine. Les deux personnages, a-t-il souligné, de manière « obscène, grossière, audacieuse et téméraire, attaquent chaque jour notre pays pour détourner l’attention des problèmes sociaux, politiques et économiques qu’ils traversent » chez eux.

peo/jf/ycv

 

source : http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=882690:le-venezuela-reitere-ses-accusations-contre-la-colombie&opcion=pl-ver-noticia&catid=2&Itemid=203

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :