Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 32ème Festival panchypriote de la jeunesse et des étudiants d'EDON

AKEL GS Kyprianou a pris la parole.
 
ICP, 9 septembre 2019
 
Le 32e Festival panchypriote de la jeunesse et des étudiants de l'Organisation unie de la jeunesse démocratique (EDON) s'est tenu du 3 au 5 juillet à la porte de Famagouste à Nicosie, Chypre, avec des milliers de participants. Le dernier jour du Festival, Andros Kyprianou, secrétaire général du C.C. du Parti progressiste des travailleurs (AKEL), a pris la parole.
 
En commémoration de Demetris Christofias, Kyprianou a rappelé qu'ils garderont sa mémoire vivante avec des actions, des luttes et des travaux pour le salut de Chypre, la libération et l'émancipation du peuple. Le SG d'AKEL  dit que le Festival d'EDON n'est pas seulement de la musique, mais que chaque coin du Festival est rempli de réflexions, de fermentations et de mouvements d'idées ; des idées qui se rapportent à toutes les questions qui concernent les étudiants, les élèves, les jeunes travailleurs, les jeunes et les générations plus âgées.
 
En ce qui concerne la question chypriote, Kyprianou a déclaré : " Nous sommes toujours prêts à joindre nos forces à celles de ceux qui veulent la paix et la réunification de notre pays, tant dans les communautés chypriotes grecques que turques. Nous sommes toujours prêts à consacrer toutes nos forces pour que le crime que l'impérialisme a commis il y a 45 ans contre notre pays ne soit pas justifié." Il a affirmé que le Président Anastasiades risque d'entrer dans l'histoire en tant que Président de la partition s'il ne prend pas des initiatives sincères pour une reprise des négociations de fond dès que possible à partir du moment où les négociations étaient restées à la conférence de Crans Montana et sur la base du Cadre Guterres.
 
Le Secrétaire général a rappelé que Chypre se classe désormais au troisième rang des pays de l'Union européenne pour la dette publique, avec 102,5% du PIB. En outre, les forces gouvernementales au pouvoir ont condamné des jeunes à travailler pour 600 et 700 euros par mois, même s'ils sont diplômés et titulaires de diplômes de troisième cycle. Ils ont condamné les jeunes à ne pas pouvoir continuer leur vie, à ne même pas pouvoir louer un appartement de 2 pièces, à ne pas pouvoir faire de rêves.
 
Kyprianou a appelé tous les travailleurs, les jeunes et les personnes logiques qui veulent voir une Chypre différente, qui veulent une voie alternative pour eux-mêmes, leur famille, leur société et leur pays, à lutter avec AKEL, avec EDON et avec le Mouvement populaire de la gauche. Il conclut : "Tant que les gens resteront seuls, ils seront faibles. Tant que tout le monde est seul, rien ne changera."

source :  http://icp.sol.org.tr/europe/32nd-pancyprian-festival-youth-and-students-edon

Tag(s) : #Chypre, #AKEL, #EDON

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :