Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bruno Rodriguez réitère l'engagement de Cuba en faveur du désarmement nucléaire à l'ONU
 
Photos : Twitter/@BrunoRguezP Nations Unies, 26 septembre (Prensa Latina) Cuba a réaffirmé aujourd'hui sa volonté de travailler avec la communauté internationale pour consolider le multilatéralisme et promouvoir un monde sans armes nucléaires, et ainsi préserver les nouvelles générations du fléau de la guerre.

S'exprimant lors de la réunion de haut niveau de l'ONU pour commémorer et promouvoir la Journée internationale pour l'élimination totale des armes nucléaires, le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodriguez a souligné que Cuba fait partie de la première zone sans armements nucléaires créée dans une zone très peuplée : Amérique latine et les Caraïbes.

Il a également appelé à la ratification du Traité sur l'interdiction des armes nucléaires et réaffirmé le droit à l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire, sans discrimination, compte tenu de sa contribution au développement socioéconomique des nations.

L'élimination totale des armes nucléaires doit être la priorité absolue dans le domaine du désarmement ; leur possession ne peut être justifiée par aucun concept ou doctrine de sécurité, a-t-il souligné.

Pourtant, a-t-il averti, l'humanité continue d'être menacée par l'existence d'environ 13 865 armes nucléaires, dont 3 750 sont déployées et près de 2 000 sont maintenues en alerte opérationnelle.

Le plus grand nombre d'armes prêtes à être utilisées appartient précisément à l'auteur des bombes sur Hiroshima et Nagasaki : les États-Unis, a-t-il dit.

De même, le chef de la diplomatie cubaine a rejeté la décision de Washington de se retirer du Plan global d'action conjointe (Jcpoa) et du Traité sur les armes nucléaires à moyenne et courte portée, qui viole les normes de coexistence des États.

Selon lui, il est " déplorable que la survie de notre espèce soit en jeu et que les engagements internationaux en matière nucléaire soient violés ".

M. Rodríguez a rappelé que la création, le 26 septembre, de la Journée internationale pour l'élimination des armes nucléaires est le résultat des travaux du Mouvement des pays non alignés, qui a encouragé cette initiative.

En outre, a-t-il souligné, elle revêt une importance particulière, devenant un hommage à la mémoire du leader historique de la Révolution cubaine, Fidel Castro, qui a mis en garde contre les risques pour l'humanité si une guerre nucléaire éclate.

Nous ne pouvons permettre que des intérêts mesquins continuent de mettre la vie sur Terre en danger. Les armes nucléaires doivent être éliminées. C'est notre responsabilité.

Le chancelier cubain est à la tête de la délégation de l'île qui participe au segment de haut niveau de la 74e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

agp/ifb

source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=308458&SEO=canciller-reitera-en-onu-compromiso-de-cuba-con-el-desarme-nuclear

Tag(s) : #Cuba, #NuclearBan

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :