Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout ce qui se passe au Brésil porte la signature des Etats-Unis, dénonce Lula.
 Brasilia, 16 août (Prensa Latina) L'ancien président Luiz Inácio Lula da Silva a dénoncé aujourd'hui que les événements qui se déroulent au Brésil depuis le coup d'État contre l'ancienne présidente Dilma Rousseff en 2016 sont liés aux agissements du gouvernement des États-Unis.

Tout ce qui se passe a la marque des Etats-Unis qui gouvernent (ancien juge et ministre de la Justice) Sérgio Moro ", a déclaré Lula dans un nouveau dialogue avec le journaliste Bob Fernandes de TVE Bahia, cité par le site officiel du Parti du Travail (PT) et qui sera diffusé dans son intégralité ce vendredi.

Il s'agit de la première interview que l'ancien gouverneur accorde à la télévision publique depuis qu'il a purgé sa peine le 7 avril 2018 au siège de la police fédérale à Curitiba, capitale de l'État du Paraná, dans le sud du pays, pour des faits de corruption présumés.

L'ancien dirigeant travailleur a admis qu'il ne sait pas comment les informations révélées ces dernières semaines par le site Internet The Intercept parviennent aux ministres de la Cour suprême fédérale et que, après avoir écouté les messages entre Moro et le procureur Deltan Dallagnol, cette cour supérieure peut faire une correction dans le processus qui a prononcé sa condamnation.

Quant à Dallagnol, il estime que " dès le jour où il a donné une conférence de presse disant qu'il n'avait aucune preuve contre moi, mais seulement des convictions, le Conseil national du ministère public aurait dû saisir cet appel".

En ce qui concerne la politique économique du pays, le fondateur du PT a déclaré que le ministre Paulo Guedes avait l'intention de " détruire l'économie brésilienne ", et a demandé " où sont les militaires nationalistes ?

En ce qui concerne l'opération de lutte contre la corruption, Lava Jato a déclaré que " les dénonciateurs ont été récompensés " sans prouver ce qu'ils ont dit.

Il a indiqué que toute sa vie avait fait l'objet d'une enquête et que ses antécédents n'étaient pas clandestins, comme ceux de Dallagnol.

Remettant en question la partialité de la télévision  Globo dans la couverture journalistique, l'ex-syndicaliste a souligné que le président Jair Bolsonaro était le monstre qui avait émergé, mais que ce n'était pas ce qu'on attendait.

Il a fait remarquer qu'ils n'ont pas eu le courage de lancer Luciano Huck. Et jusqu'à présent, étonnamment, le 14 août, Globo n'a pas eu la patience de publier les messages révélés par The Intercept' qui mettent en doute l'impartialité de Moro quand il était magistrat fédéral.

oda/ocs
source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=298693&SEO=todo-lo-que-sucede-en-brasil-tiene-dedo-estadounidense-denuncia-lula

Tag(s) : #brésil, #Lula

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :