Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Brasilia, 19 août (Prensa Latina) La défense de Luiz Inácio Lula da Silva a dénoncé que les nouveaux messages publiés aujourd'hui renforcent le fait que l'ancien président est victime d'une conspiration d'agents publics pour le condamner, l'enlever de la vie publique et nuire à son honneur et sa réputation.

Une note signée par Cristiano et Valeska Zanin Martins et publiée sur la page du Parti des travailleurs fait référence à des fuites sur le site web de The Intercept et dans le journal Folha de Sao de Paulo.

Selon la défense, " les messages sont directement liés aux deux procédures clairement entachées de fraude qui ont pris naissance dans la 13e Cour fédérale de Curitiba (affaires Triplex et Sitio) et dans lesquelles des peines injustes ont été prononcées contre Lula, dont une a servi à le priver de sa liberté en l'appliquant de manière précoce, dans le non-respect de la constitution fédérale ".

En outre, soulignent les juristes, l'ancien dirigeant travailliste a été sanctionné pour le retirer des élections présidentielles de 2018, même après avoir obtenu deux décisions préliminaires du Comité des droits de l'homme de l'ONU en 2018 afin qu'il puisse se présenter aux élections jusqu'à la tenue d'un procès équitable.

Le communiqué indique que " les messages publiés le 12 juin par The Intercept montrent que les enquêtes contre Lula et les personnes liées à l'ancien président ont été ouvertes sur ordre de l'ancien juge Sérgio Moro au procureur Deltan Dallagnol.

Il précise que l'opération Lava Jato dans la ville de Curitiba, dans le sud du pays, " a effectivement commencé à enquêter formellement sur Lula à ce moment précis par le biais d'une fouille de la vie de l'ancien président, ses collaborateurs, des personnes liées et même ses avocats, avec des secrets bancaires, procureurs et téléphone... ".

Pour la défense, Lula a été condamné et emprisonné même après que Moro ait reconnu qu'aucune valeur de l'entreprise de construction Petrobras n'avait été attribuée à l'ex-président et qu'il n'avait jamais demandé ou reçu la possession ou la propriété de l'appartement triplex à Sao Paulo ou de tout autre bien qui lui était attribué par le système judiciaire.

source : https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=299196&SEO=lula-es-victima-de-una-conspiracion-denuncia-defensa

Tag(s) : #Lula, #brésil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :