Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Venezuela condamne le décret pris par le président des États-Unis
 Caracas, 6 août (Prensa Latina) La première vice-présidente de l'Assemblée nationale constituante (ANC), Tania Díaz, a catalogué aujourd'hui comme "un autre vol qualifié sans façade", le nouveau décret exécutif publié par les États-Unis avec lequel ils déclarent un blocage total contre le Venezuela.

Par le biais du réseau social Twitter, le représentant de l'organe plénipotentiaire a condamné la décision du président américain Donald Trump, qui a ordonné le gel des avoirs du pays sud-américain dans la nation nord-américaine.

Une autre agression gringo contre notre patrie. Trump a signé un décret exécutif le lundi gelant tous les avoirs de la République bolivarienne du Venezuela aux États-Unis. Un autre vol de tous les Vénézuéliens ", a écrit Díaz sur la plate-forme numérique.

À cet égard, le vice-chancelier à la communication, William Castilllo, a décrit les actions de Washington comme " un acte de gangstérisme, de banditisme international ".

De même, le diplomate a assuré qu'il est paradoxal que les mesures de Trump aient été annoncées un jour avant que le soi-disant Groupe de Lima ne se réunisse pour déterminer une prétendue donation monétaire pour aider les tentatives de déstabilisation interne encouragées par l'opposition locale.

Les États-Unis appliquent un blocus à tous les biens vénézuéliens se trouvant sur leur territoire et appliquent des contrôles de l'immigration de type " Muslim Ban ". Un acte de gangstérisme, de banditisme international. La fameuse quarantaine de Trump. Un jour avant la rencontre des donneurs " étourdis " à Lima,' Castillo a posté sur Twitter.

En ce sens, le fonctionnaire a déclaré que les actions de la Maison-Blanche visent à mettre fin au dialogue politique qui a eu lieu à la Barbade avec l'accompagnement des autorités norvégiennes, où le gouvernement bolivarien et les représentants de l'opposition cherchent un accord pour régler les différends pour le bénéfice des Vénézuéliens. La mesure signée lundi par le leader républicain bloque tous les avoirs de l'exécutif du président Nicolas Maduro et interdit les transactions à moins qu'il y ait des exemptions spécifiques, ont rapporté les médias américains.

Le Wall Street Journal a cité un haut fonctionnaire de l'administration qui a assuré que l'ordre, qui sera officiellement annoncé mardi, menace d'imposer des sanctions à pratiquement toute entreprise ou individu, étranger ou américain, qui fait des affaires ou offre son soutien aux personnes affiliées au gouvernement Maduro.

Le président américain a envoyé une lettre au Congrès pour l'informer de cette mesure, qui représente une forte escalade de l'agressivité de son administration contre Caracas, et rappelle les sanctions imposées par Washington contre Cuba, la République populaire démocratique de Corée, l'Iran et la Syrie.

mv/odf

source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=296179&SEO=condenan-en-venezuela-orden-ejecutiva-emitida-por-presidente-ee.uu.

Tag(s) : #Venezuela, #Blocus

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :