Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Il est prévu d’augmenter d'ici 2020 les volumes d’asphalte destinés à la Route centrale. Photo: Jorge Luis Merencio

Dans le cadre de la stratégie nationale visant à enrayer la dégradation des routes et à favoriser leur réfection, le Centre national de la Voirie prévoit de poser cette année environ cent mille tonnes d'asphalte sur l’Autoroute nationale.

Raul Diaz Guadarrama, directeur général de cette entité rattachée au ministère des Transports, a précisé à Granma international que depuis trois ans, le financement et le matériel destinés à la réparation de cette route ont augmenté.

« Jusqu'à présent, les problèmes les plus critiques se situent au niveau des tronçons de Cienfuegos et Mayabeque, où jusqu'au premier semestre, il y a eu des interruptions occasionnelles dues à un déficit d'asphalte liquide. Mais ces retards ont été rattrapés » a déclaré le responsable.

La maintenance et les investissements dans le réseau routier concernent en priorité l’infrastructure routière visant à assurer le développement touristique du pays, suivie par d'autres comme Mariel, l’Autoroute nationale, la Route centrale et la Via Blanca.

À cet effet, l'un des principaux objectifs de l’organisme pour 2020 est d'augmenter la quantité de bitume destiné à l'autoroute centrale, en accordant une priorité différenciée aux tronçons les plus critiques en raison des risques d’accidents.

Par ailleurs, l'une des plus grandes difficultés liées à l'entretien du réseau routier réside dans la gestion des routes et la responsabilité qui doit être exercée pour leur réparation.

En ce sens, le président cubain Miguel Diaz-Canel Bermudez a insisté sur le fait que la réparation des routes municipales doit constituer une tâche pour chaque territoire et que des solutions alternatives pour le développement local doivent être trouvées face au manque d’équipements.

Concernant les ponts pour le transport automobile, Diaz Guadarrama a souligné que le pays en compte 5 862, dont 304 en mauvais état, et qu’une centaine projets sont prêts afin d’entreprendre les travaux de réhabilitation.

Cet effort dépendra des possibilités qui s'offriront aux constructeurs, en termes d'équipement pour effectuer ces travaux, une question complexe en raison du manque de main-d’œuvre spécialisée, de technologie et des ressources spéciales nécessaires pour mener à bien cette mission, a déclaré le dirigeant.

Selon le directeur du Centre national de la Voirie, les priorités dans la fourniture d'enrobés bitumineux sont les pistes des aéroports, notamment les aéroports José Marti de La Havane et Abel Santamaria de Villa Clara.

Il a également expliqué que des mesures sont prises pour éradiquer les violations sur les accotements, ainsi que les illégalités commises par les entreprises publiques et les personnes physiques.

source : http://fr.granma.cu/cuba/2019-08-22/de-lasphalte-pour-des-routes-plus-sures

 

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :