Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JUL
20
2019

Le premier vice-président des Conseils d'État et des ministres cubains, Salvador Valdés, a assuré qu'il y a 40 ans et après deux décennies de lutte et de sacrifices, une révolution populaire authentique, révolutionnaire et solidaire, est entrée dans l'histoire du Nicaragua, des États-Unis et du monde.

Dans son discours au peuple nicaraguayen du 19 juillet, il a rappelé les paroles du commandant Fidel Castro Ruz lorsqu'il a déclaré que " le triomphe sandiniste n'est pas seulement la victoire sur 45 ans de somocismo. C'est la victoire sur 150 ans de domination étrangère dans le pays, parce que si quelque chose peut être sûr, c'est que pour la première fois, le peuple nicaraguayen a été totalement libre et indépendant dans toute son histoire.

Valdés a souligné que " depuis le triomphe de la révolution nicaraguayenne du 19 juillet 1979 jusqu'à nos jours, le FSLN incarne le progrès du peuple nicaraguayen.

"En une occasion comme celle-ci, pleine de fierté et d'émotion, pour rendre hommage au général Augusto C. Sandino, au commandant Carlos Fonseca Amador et à tant d'autres combattants qui ont donné leur vie pour la liberté, la justice sociale et la véritable indépendance", a-t-il ajouté.

Il a indiqué que les conquêtes que le peuple sandiniste défend avec dignité aujourd'hui sont indéniables, notamment la réduction notable de la pauvreté et du chômage, l'expansion sans précédent de la couverture sanitaire et la réduction des taux de mortalité infantile et maternelle. Il a également mentionné les progrès de l'éducation à l'échelle nationale, la déclaration du pays comme territoire libre d'analphabétisme, les programmes de protection de l'enfance et " cette courageuse jeunesse, combattante, l'avenir du Nicaragua.

"Entre autres questions, tant de réalisations dans les domaines social, économique et politique ont transformé la vie de millions de Nicaraguayens. Ce sont ces réalisations importantes que l'impérialisme tente aujourd'hui de renverser dans son empressement à reprendre les postulats honteux de la doctrine Monroe et à rétablir la domination sur notre Amérique", a-t-il dit.

Le premier vice-président de Cuba a déclaré que son pays condamne " les sanctions illégales et les manœuvres ingérencistes visant à déstabiliser et renverser le gouvernement sandiniste dirigé par le président Daniel Ortega.

"Ils ne seront jamais vaincus, ils continueront à se battre jusqu'à la fin, a-t-il dit.

En outre, il a ratifié l'invariable solidarité de Cuba avec le peuple nicaraguayen qui lutte résolument pour préserver la paix et défendre sa souveraineté. "C'est leur plein droit", a-t-il dit.

Il a déclaré que "face aux agressions et aux menaces constantes de l'empire, face à sa logique colonisatrice et hégémonique, nous devons continuer à lutter pour l'unité des forces révolutionnaires et progressistes.

Nous devons " défendre de toutes nos forces les principes fondamentaux  dans la proclamation historique de l'Amérique latine et des Caraïbes comme zone de paix signée par les chefs d'État et de gouvernement lors du deuxième sommet de la CELAC, tenu à La Havane en janvier 2014. Face aux prétentions voraces de l'impérialisme, nous jurons fermement que nous ne renoncerons jamais à nos droits légitimes d'indépendance, de souveraineté et de liberté, conquis par le sacrifice héroïque de nos peuples", a-t-il déclaré.

Et il a réitéré que "Cuba ne renoncera à aucun de ses principes, elle ne renoncera pas à sa vocation patriotique internationaliste, elle ne renoncera pas à défendre nos frères boliviens, vénézuéliens, et nicaraguayens".

Camarade Valdes a déclaré qu'en ce jour historique et transcendantal, devant le courageux peuple nicaraguayen, je voudrais remercier au nom du Parti communiste cubain du gouvernement et du peuple cubains pour la solidarité et la fraternité que la révolution cubaine a reçues de ses frères sandinistes pendant ces quatre décennies".

"Le 26 juillet prochain, nous commémorerons également les 40 ans de la visite historique du camarade Daniel et des commandants de la révolution dans notre pays pour commémorer le vingt-sixième anniversaire de l'assaut contre la caserne Moncada et Manuel de Céspedes et exprimer leur solidarité avec la révolution cubaine quelques jours seulement après la victoire sandiniste. Un jour plus tard, le 27 juillet 1979, dans un geste courageux et solidaire de ce peuple frère envers Cuba déchiré par la guerre, les relations diplomatiques entre les deux pays ont été rétablies", se souvient-il.

Il a affirmé que depuis lors, "tout au long de ces années, nous avons construit des liens solides d'amitié et de coopération que nous avons plus que jamais le devoir de préserver et de continuer à approfondir".

"Nous sommes absolument convaincus que l'héroïque peuple nicaraguayen, héritier du courage et de la volonté de lutte de Sandino, maintiendra le chemin victorieux et sera capable de défendre la paix, l'indépendance et la souveraineté pour lesquelles tant d'hommes et de femmes ont donné leur vie tout au long du combat ", a-t-il conclu.

 

Source El 19 Digital

source :  http://misiones.minrex.gob.cu/es/articulo/primer-vicepresidente-de-cuba-el-fsln-encarna-el-progreso-del-pueblo-nicaraguense

Tag(s) : #Cuba, #nicaragua

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :