Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Nicaragua se souvient des étudiants massacrés par des somocistes militaires.
 León, Nicaragua, 23 juillet (Prensa Latina) Les jeunes, les enseignants, les autorités et le grand public se sont souvenus aujourd'hui des quatre étudiants de la branche de León de l'Université autonome du Nicaragua (UNAN-León) tués par la Garde nationale en 1959.

Le 23 juillet de la même année, les élèves de ce lycée sont descendus dans la rue pour protester contre le massacre d'El Chaparral, perpétré un mois auparavant par les militaires.

La marche a été dispersée avec des armes par des membres de la Garde nationale de la dictature Somoza, qui ont assassiné de sang froid le jeune Mauricio Martínez, Sergio Saldaña, José Rubí et Erick Ramírez, en plus des dizaines de blessés enregistrés.

Une garde d'honneur et des offrandes florales ont rappelé aujourd'hui cette date, l'une des plus sincères de la lutte contre la dynastie Somoza, qui a dirigé le Nicaragua pendant plus de quatre décennies.

Aujourd'hui nous sommes libres, nous sommes des jeunes engagés dans notre patrie, dans notre université, nous sommes des jeunes de progrès, de paix, d'amour, de réconciliation, c'est pourquoi nous continuerons à nous engager auprès de nos héros et martyrs du 23 juillet ", a déclaré Ricardo Reyes, président du Conseil universitaire de UNAN-León, au nom des étudiants actuels.

En 1984, le Front sandiniste de libération nationale au pouvoir a déclaré le 23 juillet Journée nationale des étudiants, une date qui a été célébrée chaque année depuis lors en l'honneur des jeunes morts en 1959 dans la lutte contre la dictature.

jf/avs
source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=292859&SEO=nicaragua-recuerda-a-estudiantes-masacrados-por-militares-somocistas.

Tag(s) : #nicaragua, #FSLN

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :