Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Xinhua | 08.07.2019 09h05 

Depuis la dernière réforme du Parti communiste chinois (PCC) et des institutions d'Etat lancée début 2018, le pays a vu une amélioration systématique de la direction du PCC, des capacités administratives du gouvernement, des capacités de combat des forces armées, ainsi que de la vitalité des organisations de masse.

Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC, a participé vendredi à une réunion qui a passé en revue la réforme du Parti et des institutions d'Etat.

M. Xi, qui est également président chinois et président de la Commission militaire centrale, a appelé à l'occasion de la réunion à consolider les accomplissements de la réforme et à moderniser le système et les capacités de gouvernance du pays.

Au cours de la réforme appliquée au niveau central et aux organes d'Etat, plus de 80 départements ont ajusté leur gestion et cadre de travail, leurs tâches, et leur personnel, concernant plus de 1,8 million de personnes, selon les chiffres officiels.

Le Comité central du PCC a supprimé quatre organes de coordination, tandis que le Conseil des Affaires d'Etat, gouvernement central, en a supprimé deux. Un total de 21 départements ministériels ont été dissolus.

AMELIORER LA GOUVERNANCE

Les fonctions et structures des institutions se sont améliorées profondément. Le Comité central du PCC, l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois) et le Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) ont optimisé l'arrangement de leurs départements internes et subordonnés.

L'un des cas les plus compliqués de la réforme était la formation du ministère de la Gestion des urgences, qui a intégré les fonctions de 13 départements. Le nouveau ministère a été capable de remplir ses obligations 24 heures sur 24 concernant la réponse aux urgences, même avant son inauguration formelle.

Quant aux problèmes sur le long terme, comme l'absence du propriétaire des ressources naturelles et le chevauchement des responsabilités, le ministère des Ressources naturelles a été créé, en absorbant les fonctions de huit départements.

Cinq forces administratives de l'application des lois, introduites pendant la réforme, ont absorbé le pouvoir de plus de 30 domaines d'application de la loi, impliquant 1 million d'employés en la matière. Elles ont aidé à résoudre les problèmes de l'application répétitive de la loi et à réduire le désagrément causé par l'application de la loi au public.

Plus de 160 lois et 230 réglements administratifs ont été révisés pour faciliter la réforme.

CONSOLIDER LA DIRECTION DU PARTI

A travers la réforme, les systèmes pour assurer la direction globale du Parti et la direction centralisée et unifiée du Comité central du PCC ont été consolidés.

Les groupes dirigeants centraux pour l'approfondissement de la réforme globale, pour les affaires du cyberespace, pour les affaires financières et économiques, ainsi que pour les affaires étrangères, ont été transformés en comités centraux, tandis que deux nouveaux comités centraux, pour la gouvernance globale basée sur la loi et l'audit, ont été créés. Les arrangements ont renforcé la direction du Parti à travers le travail important, ainsi que ses capacités de prise de décision et de coordination.

La réforme a également consolidé la direction absolue sur l'armée par le Parti, par le biais de la restructuration de la police armée.

(Rédacteurs :实习生2, Yishuang Liu)
Tag(s) : #Communiste, #Chine, #PCC

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :