Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Protestation du KKE contre l'anticommunisme en Pologne

Une délégation du KKE, Kostas Papadakis à sa tête, membre du CC et député européen du Parti, a mené une action de protestation contre l'intensification de l'anticommunisme en Pologne hier à l'ambassade de Pologne à Athènes. La protestation a eu lieu dans le cadre de la campagne internationale organisée par des Partis communistes pour dénoncer la nouvelle campagne anticommuniste et la criminalisation des idées communistes dans ce pays, cette fois à l'occasion des modifications apportées au Code pénal.

L'exemple la plus caractéristique est l'amendement à l'Article 256 qui interdit l'idéologie communiste et avance à l'assimilation répréhensible du communisme au fascisme, en utilisant le terme falsifié de «totalitarisme». En outre, il interdit l'idéologie communiste, les symboles et autres matériels (publications, émissions) ainsi que la possession de symboles et d'autres matériels similaires, augmentant les sanctions pour ceux qui n'appliquent pas le code, jusqu'à trois ans d'emprisonnement.

La délégation du KKE qui a rencontré Jolanta Wójcik-Niedzielska, conseillère politique et porte-parole de l'ambassade, a condamné les nouvelles persécutions inacceptables contre le PC de Pologne; des persécutions qui ont commencé plus systématiquement il y a dix ans lorsqu'ils ont de nouveau tenté d'interdire les symboles communistes par la loi. Cependant, en 2011, à la suite de réactions nationales et internationales, l'interdiction a été annulée par la Cour constitutionnelle.

De plus, K. Papadakis a rappelé qu'en février dernier, après trois ans et demi de procès, les accusations se sont effondrées contre des dirigeants et des membres du PC de Pologne et de son journal, « Brzask ». Enfin, il a souligné que le KKE et les autres PC poursuivront leur lutte contre la campagne anticommuniste en Pologne, contre la falsification de l'Histoire. Ils exprimeront leur solidarité envers les communistes polonais en exigeant que la persécution contre eux cesse immédiatement.

La porte-parole de l'ambassade a simplement fait remarquer que l'anticommunisme et les amendements au Code pénal sont basés sur l'Article 13 de la Constitution qui concerne « la lutte contre le totalitarisme ». Bien sûr, cette équation inacceptable du fascisme, qui est née du capitalisme lui-même, avec le socialisme - communisme et l'URSS, le premier État ouvrier qui a contribué de manière décisive à la destruction du monstre fasciste, constitue la principale direction de l'Union européenne qui essaie en vain d'effacer de la mémoire des peuples l'énorme contribution de la construction socialiste au XXe siècle.

 

 

11.06.2019

source :  https://inter.kke.gr/fr/articles/Protestation-du-KKE-contre-lanticommunisme-en-Pologne/

Tag(s) : #KKE, #Pologne, #anticommunisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :