Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La Havane, 21 juin, (RHC).- Les États-Unis ont inclus ce jeudi Cuba sur leur liste noire des pays qui ne consentent pas suffisamment d'efforts pour combattre la traite de personnes, une mesure pouvant être à l'origine de nouvelles sanctions contre notre pays.

Le président cubain Miguel Díaz-Canel a vite réagi. Dans un tweet, il a souligné : «Plus de mensonges et de calomnies des États-Unis en considérant Cuba dans la pire catégorie de leur rapport sur la traite de personnes » Miguel Díaz-Canel dénonce l'attaque contre la coopération médicale cubaine, «exemple de solidarité, d'humanité et de coopération noble et légitime entre les pays du sud ».

Toujours sur Twitter, le chef de la diplomatie cubaine a fustigé l'attaque de Washington.

«Je rejette la qualification arbitraire et unilatérale par les États-Unis en plaçant Cuba dans la pire catégorie de leur rapport sur la traite des personnes. C'est une autre calomnie pour tenter de justifier de nouvelles mesures hostiles. Les États-Unis manquent d'autorité morale pour faire des évaluations ou qualifier d'autres pays » a-t-il tweeté.

«Cuba se fait distinguer par une politique de tolérance zéro et par un travail exemplaire dans la prévention et le combat de la traite de personnes, avec une incidence faible de ce fléau. Ce sont des résultats associés à nos réussites sociales » a-t-il ajouté.


 

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
source :  http://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/194027-miguel-diaz-canel-rejette-les-calomnies-des-etats-unis-concernant-les-cooperants-cubains-a-l'etranger

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :