Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Venezuela met en place un système de contrôle aux frontières avec la Colombie à partir de ce lundi

Caracas, 17 juin AVN

Le Gouvernement bolivarien du Venezuela a mis en place un nouveau système de contrôle à la frontière avec la Colombie depuis le lundi 17 juin, qui prévoit la délivrance d'une carte aux citoyens colombiens souhaitant entrer sur le territoire vénézuélien.

Ce système détermine que les citoyens colombiens doivent obtenir la carte de contrôle migratoire à la frontière pour pouvoir entrer en toute sécurité et que les autorités vénézuéliennes pourront ainsi veiller à la protection et à la sécurité du passage du pont international Simon Bolivar.

Cette mesure, qui vise à régulariser le passage de la frontière entre le Venezuela et la Colombie, sera accompagnée par le Service administratif de l'identification, des migrations et des étrangers (Saime) et la police de l'immigration, tandis que la plate-forme numérique à utiliser ne nécessite pas de communication directe avec les bases de données migratoires à Caracas.

Le protecteur politique de l'Etat de Táchira, Freddy Bernal, a détaillé dans de récentes déclarations à la presse que le document sera valide pour un an et sera gratuit, "il est seulement nécessaire qu'il soit porté par des citoyens de nationalité néogranadienne, car les Vénézuéliens ont leur carte d'identité et passeport respectifs," dit-il.

La mesure sera appliquée dans un premier temps au pont international de Simón Bolívar, étant donné qu'il s'agit du franchissement le plus fréquenté quotidiennement, et après évaluation de son impact sur cet axe sera étendu aux autres postes frontières entre les deux pays.

Bernal a souligné que depuis le Venezuela, après l'annonce présidentielle de la reprise du passage piétonnier le long de l'axe Táchira-Norte de Santander, les postes de surveillance ont été renforcés par l'installation de 17 bases des Forces armées nationales bolivariennes.  En outre, 24 postes de la Garde nationale et des commandos ruraux ont été activés et le nombre d'hommes prêts à assurer la défense intégrale de la nation a augmenté.

Le Président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro, a annoncé le 7 juin dernier la décision d'ouvrir les points de passage frontaliers avec le pays voisin, fermés fin février de cette année.

"Dans le plein exercice de notre souveraineté, j'ai ordonné l'ouverture des points de passage frontaliers avec la Colombie dans l'État de Táchira, à partir de ce samedi 8 juin. Nous sommes un peuple de paix qui défend fermement son indépendance et son autodétermination ", a écrit le président sur le réseau social Twitter.

Faits intéressants

- La carte de contrôle de la migration frontalière est cryptée à l'aide de codes spéciaux, de sorte qu'elle sera unique et inviolable.

- Ce document frontalier ne s'appliquera qu'aux citoyens colombiens qui entrent en République bolivarienne du Venezuela.

- Les citoyens colombiens doivent entrer sur le site web : http://www.carnetfronterizo.saime.gov.ve, s'enregistrer et télécharger le document fourni par la page.

- Ils doivent ensuite se rendre au bureau de Saime, en territoire vénézuélien, pour être validés par un tampon humide.

- Le processus est entièrement gratuit.

- Les Vénézuéliens n'ont pas besoin d'utiliser la carte de contrôle des frontières.

source : http://www.avn.info.ve/node/474106

Tag(s) : #Venezuela, #colombie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :