Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le festival Lula est une fête de la chanson  pour la liberté, selon l'ancien président
Brasilia, 3 juin (Prensa Latina) L'ancien président Luiz Inácio Lula da Silva estime que le festival gratuit de Lula était bien plus qu'un acte de solidarité envers sa personne, mais un appel à la liberté qui a été emprisonné dans la gorge du peuple brésilien.

Ce que vous exigez est bien plus que la liberté de Lula. C'est la liberté d'un peuple qui n'accepte plus d'être prisonnier de la haine, de la cupidité et de l'obscurantisme ", a écrit Lula dans une lettre de remerciement envoyée aux participants de la troisième édition de l'événement qui a eu lieu ce dimanche sur la Plaza de la República, à Sao Paulo.

Sous une pluie intense, une foule a participé à l'acte culturel et politique de défense de la liberté, de la justice et de la démocratie.

Le concours a vu la participation de plus de 30 artistes, mobilisés pour la liberté de l'ancien dirigeant ouvrier qui, depuis le 7 avril 2018, purge une peine au siège de la police fédérale à Curitiba, dans l'État du Paraná, pour des actes présumés de corruption.

Dans sa lettre, lue par son petit-fils Thiago Trindade devant le public, Lula assure que le festival était aussi une " chanson des travailleurs qui n'acceptent plus le chômage et la perte de leurs droits. Le chant des élèves, qui n'acceptent aucun revers dans l'éducation".

De même,  " le chant des femmes, qui n'acceptent pas d'abandonner toute conquête historique. Le chant des jeunes, qui n'acceptent pas qu'on leur vole leurs rêves, et de la jeunesse noire en particulier, qui n'acceptent plus d'être exterminés. Le chant de ceux d'entre nous qui osent rêver, et transformer les rêves en réalité".

Lula dénonce que " nos adversaires veulent plus d'armes et moins de livres, moins de musique, moins de danse, moins de théâtre et moins de cinéma. Et nous insistons sur la lecture, l'écriture, le chant et la danse, nous insistons pour aller au théâtre et faire des films".

Rien n'est plus dangereux pour nos adversaires qu'un peuple qui chante et qui est heureux. Ce qui fait de l'art et de la culture des instruments de résistance. Nous allons à la lutte, sans crainte d'être heureux, avec la certitude que l'amour gagne toujours, souligne enfin le fondateur du Parti du Travail.

tgj/ocs

source : https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=281206&SEO=festival-lula-libre-canto-por-la-libertad-afirma-expresidente

Tag(s) : #brésil, #Lula

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :