Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Force armée nationale bolivarienne rejette l'acte d'ingérence du Président Ivan Duque
Écrit par Liliany Martínez le 25/06/2019. Publié dans Actualités

Le 23 juin, nous avons pris connaissance des déclarations regrettables du dirigeant national de la Colombie, Ivan Duque, qui, faisant référence à la situation politique dans notre pays, a souligné qu'il est nécessaire de renforcer l'effondrement des FANB, plutôt que de trouver une solution militaire étrangère.  Ce nouvel acte de stolidité est typique de ceux qui, dans leur aveuglement et leur désespoir, refusent de comprendre l'échec de chaque tentative de désintégration de la patrie qui leur a donné leur liberté.

Il est très triste de voir le rôle joué par M. Iván Duque, qui s'aligne sans vergogne et avec soumission sur le livret interventionniste qui émane du gouvernement américain, tout en s'ingérant dans les affaires intérieures du Venezuela. Elle persiste à faire preuve d'ignorance à l'égard de notre institution, prétendant que nous agissons en violation de la constitution et des lois vénézuéliennes, oubliant aussi l'esprit démocratique et patriotique qui nous a toujours caractérisé. Plus méprisable encore est le fait qu'il ose se référer à un aspect prétendument correct de l'histoire. M. Duque, représentant de l'oligarchie colombienne la plus misérable et la plus traître ; gardez à l'esprit que la tradition républicaine des deux nations ne permet pas de douter, car elles ont toujours honoré les préclaros patriotiques qui ont légué un projet politique d'indépendance et de dignité, où la souveraineté réside au peuple. Leurs déclarations abjectes ne font que confirmer que nous sommes du bon côté de l'histoire.

Quelle pourrait être la réaction du dirigeant colombien, si quelqu'un suggérait que les forces militaires de son pays se fracturent et l'ignorent en tant que président, afin de résoudre les problèmes multiples et variés qui affectent leurs ressortissants ? avec toute certitude, les mêmes militaires réagiraient avec indignation à cette audace. En ce sens, évoquant les liens de fraternité qui nous unissent, nous invitons les forces armées colombiennes à ne pas participer à des actions aussi néfastes.

La FANB rejette catégoriquement les déclarations infâmes de M. Ivan Duque, à qui nous demandons le respect et lui rappelons qu'il perd son temps à essayer de fragmenter notre unité, notre discipline, notre morale et notre loyauté, valeurs sublimes sur lesquelles nous fondons la défense et la souveraineté nationales, ainsi que le service des intérêts supérieurs du peuple. Nous nous permettons de lui rappeler la parole immortelle du libérateur simón bolívar, et nous clarifions comment il a fait cela à Santander il y a deux cents ans :

Cette patrie est caribéenne, pas idiote !

Caracas, le 25 juin 2019

 

Chávez vit... la patrie continue !

Indépendance et patrie socialiste.... nous vivrons et gagnerons !

Toujours loyaux.... jamais des traîtres !

 

Vladimir Padrino López

Général en chef

source :  http://mppre.gob.ve/2019/06/25/fuerza-armada-nacional-bolivariana/

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :