Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Jeremy Corbyn rejette l'ingérence de Trump dans la politique britannique
 Londres, 1er juin (Latin Press) Le chef du Parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn, a jugé inacceptables aujourd'hui les déclarations faites par le Président des Etats-Unis, Donald Trump, en faveur de l'un des candidats au poste de Premier Ministre du Royaume-Uni.

Les tentatives du président Trump de décider qui sera le prochain Premier ministre britannique sont une ingérence totalement inacceptable dans notre démocratie, a déclaré M. Corbyn sur son compte Twitter.

Le politicien de l'opposition a souligné que le nouveau chef du gouvernement britannique ne devrait pas être élu par le président américain ou par les 100 000 membres du Parti conservateur, mais par le peuple, lors d'élections générales.

M. Trump, qui entamera lundi une visite de trois jours au Royaume-Uni, a annoncé samedi son soutien à l'ancien chancelier Boris Johnson, l'un des 12 candidats au poste qui sera laissé vacant vendredi prochain.

Je connais les différents candidats, mais je pense que Boris ferait du bon travail. Je pense qu'il ferait un excellent premier ministre, a dit le président américain, dans des déclarations au tabloïd britannique The Sun.

Trump sera accueilli le jour de son arrivée à Londres par la reine Elizabeth, avec déjeuner et dîner au Buckingham Palace, auquel Corbyn a déjà annoncé qu'il ne participerait pas.

Mardi, il rencontrera le Premier ministre démissionnaire Theresa May et d'autres membres du Cabinet, ainsi que des hommes d'affaires et d'autres hommes politiques locaux tels que Johnson lui-même et le populiste Nigel Farage, leader du parti Brexit.

On s'attend également à ce que des milliers de personnes appelées par la coalition Stop the War et d'autres organisations sociales se rassemblent à Trafalgar Square pour protester contre sa présence au Royaume-Uni, un territoire qu'il quittera le 5 juin, pour participer aux activités du 75e anniversaire du débarquement en Normandie.

L'élection du remplaçant de May à la tête du Parti conservateur commencera une semaine plus tard, lorsque la date limite pour les candidatures sera terminée.

Selon le règlement intérieur de la structure, chaque candidat doit avoir l'appui d'au moins deux parlementaires, qui les élimineront par une série de votes jusqu'à ce qu'il ne reste que deux candidats, parmi lesquels l'ensemble des membres du parti élira son nouveau chef.

ifb/nm
 

source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=280940&SEO=lider-laborista-rechaza-interferencia-de-trump-en-politica-britanica

Tag(s) : #Corbyn, #Trump, #May, #RoyaumeUni

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :