Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ignacio Ramonet : Les mesures coercitives contre les États souverains sont un crime contre l'humanité

Caracas, 27 juin AVN

Les conséquences des mesures coercitives unilatérales contre des États souverains, caractérisées par des restrictions économiques, constituent un crime contre l'humanité, car elles se traduisent par une "punition collective" de la population, a déclaré le journaliste espagnol Ignacio Ramonet.

Lors de son intervention au séminaire sur les mesures coercitives unilatérales et leur impact, qui s'est tenu à Vienne (Autriche), il a souligné que les manœuvres restrictives sont illégitimes et constituent l'"arme capricieuse" d'une politique impériale qui viole les principes du droit international.

"Les sanctions tuent. C'est une guerre sous un autre nom, mais avec les mêmes conséquences. Ils constituent un crime contre les droits de l'homme ", a déclaré Ignacio Ramonet dans le cadre d'une activité qui vise à établir un diagnostic des mesures coercitives unilatérales et à dénoncer leur impact négatif sur l'autodétermination des peuples.

L'analyste politique a souligné que plus de 20 pays dans le monde font face à des sanctions de la part des États-Unis (USA), un pays qui utilise cet instrument pour accélérer les changements de gouvernement.

"Le temps est venu de déclarer les sanctions illégales. Les conséquences des mesures coercitives unilatérales doivent être vérifiées et les responsabilités établies pour leur application ", a ajouté Ramonet.

Le séminaire international sur les mesures coercitives unilatérales et leur impact, organisé par les Missions permanentes de Cuba, de l'Iran et du Venezuela, envoie un message dénonçant l'imposition illégale de sanctions coercitives unilatérales et leur intention d'interférer dans les affaires intérieures et la souveraineté des peuples.

source : http://www.avn.info.ve/node/475102

Tag(s) : #Ramonet, #Venezuela, #Cuba, #Iran

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :