Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des milliers de manifestants au Soudan protestent contre la junte militaire
 Khartoum, 30 juin (Presse latine) Malgré une forte répression policière, des milliers de manifestants soudanais ont exigé aujourd'hui au centre de la capitale et dans ses environs que le Conseil militaire de transition (CMT) au pouvoir transfère le pouvoir à un gouvernement civil.

A travers des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, des images ont montré la présence sur ces sites de civils mécontents qui, au milieu des gaz lacrymogènes lancés par les forces de sécurité, criaient des slogans tels que " civils, civils " et " tomber le Conseil militaire ".

Les mécontents sont descendus dans les rues ce dimanche, malgré le fait que le CMT, dans un communiqué, ait demandé la veille aux Forces pour la liberté et le changement (FLC) de l'opposition d'annuler la mobilisation populaire demandée aujourd'hui.

Dans ce document, la junte militaire au pouvoir blâmait les FLC pour tout acte de violence ayant causé des morts et des blessés pendant la marche, ainsi que des dégâts matériels.

Les nouvelles manifestations se déroulent dans ce pays africain instable au milieu des enquêtes menées par le pouvoir exécutif sur les décès de civils survenus dans un camp au centre-ville de Khartoum le 3 juin.

Alors que les organisations de l'opposition soulignent que l'attaque des Forces de soutien rapide pro-gouvernementales a fait 108 morts, la junte militaire estime le nombre de morts à 61.

À la suite de ces événements convulsifs, le CMT et les FLC, une coalition d'entités telles que des associations professionnelles, des syndicats et des formations partisanes, ont rompu les négociations en cours sur les questions liées à une transition démocratique dans cet État.

Malgré la médiation de l'Union africaine et du Premier Ministre éthiopien Abiy Amed, les parties discordantes à Khartoum n'ont toujours pas décidé de reprendre un dialogue constructif pour façonner les nouvelles structures gouvernementales, notamment le projet de Conseil souverain.

Cet organe, qui comprendra 15 membres, comme prévu, gouvernera ce pays jusqu'à la tenue d'élections.

Le 11 avril dernier, le président de ce pays, Omar Hassan al-Bashir, a démissionné sous la forte pression populaire face à l'augmentation du coût de la vie à l'échelle nationale.

Par la suite, lors de manifestations antigouvernementales successives, des milliers de civils ont exigé la mise en œuvre de profondes transformations politiques et sociales.

acl/obf
source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=287595&SEO=miles-de-manifestantes-en-sudan-protestan-contra-junta-militar

Tag(s) : #Soudan

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :