Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 
 

André Chassaigne est intervenu hier à l’Assemblée sur la protection des plus vulnérables contre la canicule. Il demande au gouvernement de rendre les transports en commun gratuits afin de diminuer la circulation automobile et la pollution de l’air, dans cette période. Pour le député du Puy-de-Dôme, cette mesure peut-être décidée immédiatement, et elle doit l’être ». Dans sa réponse, E. Philippe estime qu’il n’appartient pas au gouvernement de décider de la gratuité des transports en commun, cette question étant du ressort des collectivités locales.

« La  canicule vient de s’abattre sur la France. L’Inde, elle, sort d’une canicule terriblement meurtrière qui a duré plus d’un mois. Le changement climatique ne relève pas d’une vue de l’esprit : c’est une réalité, subie avant tout par la population la plus fragile.

Les premières victimes sont les personnes issues des couches sociales les plus défavorisées, les individus les plus vulnérables : lors d’un pic de pollution, elles ont cinq fois plus de risques de mourir que les autres. Nous pensons aux personnes âgées, aux sans-abris et aux classes populaires qui n’ont pas la capacité financière de faire face à l’augmentation des coûts liés à l’énergie, aux assurances contre les risques et à l’habitat mal isolé.

Nous pensons aussi aux ouvriers du bâtiment, aux agents de voirie et à tant d’autres. Pour eux, c’est la pénibilité du travail qui augmente avec les températures. Pour nos paysans et ouvriers agricoles, s’ajoutent à la dégradation des conditions de travail les aléas climatiques qui entraînent pertes de récoltes et de revenus. Quant aux consommateurs, la raréfaction des ressources et le caractère plus aléatoire des conditions de production sont synonymes d’une augmentation des prix qui affectera encore et toujours les plus défavorisés.

Face à ce constat, face à l’urgence climatique, l’action gouvernementale ne peut se limiter à des slogans, à des postures médiatiques ou autres propositions saugrenues qui évacuent les vraies solutions. La réalité, c’est que votre déficit de volontarisme se traduit par une absence de politiques publiques structurantes.

Des actions fortes s’imposent. Je ne mentionnerai, à ce sujet, qu’une des propositions des députés communistes : la gratuité des transports en commun. Voilà une mesure concrète pour diminuer la circulation automobile et la pollution de l’air. Cette mesure peut être décidée immédiatement, et elle doit l’être. » 

 

Dans sa réponse, le Premier ministre explique que  « la fixation des prix et tarifs des transports publics locaux résulte d’une décision locale, et vous vous insurgeriez sans doute si le Gouvernement venait s’immiscer dans les décisions et le fonctionnement des instances locales, des collectivités territoriales chargées de la gestion des transports. »

source :

http://cidefe.fr/canicule-andre-chaissaigne-propose-une-mesure-simple-efficace-et-immediate-la-gratuite-des-transports-en-commun/

 

Tag(s) : #PCF, #Communiste, #Canicule, #GDR, #canicule2019

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :