Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une congressiste nicaraguayenne affirme l'importance de l'aide vénézuélienne
 Managua, le 15 mai (Prensa Latina) La députée Johanna Luna, du Front sandiniste de libération nationale au pouvoir, a plaidé aujourd'hui avec force et avec les données nécessaires l'importance de l'aide du Venezuela à ce pays depuis 2007.

S'exprimant devant l'Assemblée Nationale (Parlement) en séance plénière, Luna a démontré les raisons de voter en faveur du projet de loi qui, finalement, avec le vote de la majorité sandiniste, a décrété le 11 janvier comme la Journée de l'amitié entre le Nicaragua et le Venezuela.

Cette date a été choisie parce que ce jour-là, en 2007, le Nicaragua a adhéré à l'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique - Traité commercial entre les peuples (ALBA-TCP).

La lutte contre la pauvreté menée par le gouvernement du président Daniel Ortega, depuis son retour au pouvoir en 2007, aurait été impossible sans l'aide du peuple frère du Venezuela, a déclaré la législatrice.

L'ALBA-TCP nous a permis de disposer de fonds pour financer des programmes sociaux en faveur des familles nicaraguayennes, a dit Luna.

Johanna Luna a cité le cas de la fin des coupures d'électricité pouvant aller jusqu'à 12 heures par jour au Nicaragua, réalisées à peine une semaine après l'incorporation de ce mécanisme d'intégration, lorsque les générateurs (petites centrales) donnés par le gouvernement du président vénézuélien de l'époque Hugo Chávez sont devenus opérationnels.

En même temps,Johanna Luna a mentionné que ses compatriotes commençaient à recevoir un logement décent et que les toits endommagés des maisons des personnes les plus humbles de ce pays d'Amérique centrale avaient pris fin.

Les routes promises par tous les gouvernements néolibéraux sont maintenant une réalité et le Nicaragua possède les meilleures routes terrestres d'Amérique centrale, grâce à la collaboration du Venezuela, a-t-elle affirmé.

Un autre programme social qui a été rendu possible au cours de ces 12 années de gouvernement du Front sandiniste est Zero Usury, qui permet la croissance économique des femmes nicas, quelque chose d'improbable avant 2007 parce que les financiers capitalistes ne leur ont pas accordé ce type de prêts solidaires, a insisté Mme Luna, députée.

Elle a rappelé un projet d'égale utilité pour la majorité, tel que le Bono productivo alimentario, qui garantit la production de nourriture pour l'autoconsommation et la génération de revenus.

L'hôpital ophtalmologique Ciudad Sandino, offert par le Venezuela et Cuba, est un joyau de la coopération de l'ALBA-TCP, où des milliers de Nicaraguayens ont retrouvé gratuitement leur vision grâce à la Mission Milagro, alors qu'une telle opération coûtait auparavant entre 1 500 et 2 000 dollars.

Si le Nicaragua peut encore maintenir le tarif social du transport urbain collectif à un coût très bas de 2,5 córdobas (moins de sept cents pour un dollar), c'est aussi grâce à la coopération vénézuélienne, a-t-elle souligné.

Luna a mentionné comment l'exportation de denrées alimentaires au Venezuela a profité aux petits et moyens producteurs agricoles nicaraguayens.

jf/fgn

source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=276828&SEO=diputada-nicaraguense-argumenta-importancia-de-ayuda-venezolana

Tag(s) : #nicaragua, #Venezuela, #ALBA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :