Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

NOVO BANCO : Débloquez et rendez l'argent du peuple vénézuélien ! 
NOVO BANCO ; PRÉSIDENT ET CHEF DE LA DIRECTION, ANTÓNIO MANUEL PALMA RAMALHO
Novo_banco_a_bloqué_1_726_milliards_de_milliards_d'euros_de_la_fabrication_de_son_chemin_vers_la_venezuela.jpg_1718483346
NOVO BANCO S.A. est une banque privée basée au Portugal, détenue par Lone Star, un fonds financier au capital américain (75%) et par le gouvernement portugais (25%).

Actuellement, sous le prétexte du blocus économique et des sanctions illégalement imposées par le gouvernement américain contre la République bolivarienne du Venezuela, NOVO BANCO S.A. a bloqué ou gelé le montant de 1.366.986.905 € (1.547.322.175 USD), appartenant au peuple du Venezuela.

Ces ressources sont destinées à l'achat de médicaments, de fournitures hospitalières, d'aliments, de matières premières, d'équipements et de fournitures pour l'industrie, ainsi qu'au paiement des engagements internationaux du Venezuela envers les Nations Unies (ONU), notamment.

L'action arbitraire, illégale et confisquatoire de NOVO BANCO SA est le résultat de pressions exercées par l'administration Trump sur le gouvernement du Portugal et cette banque européenne afin de l'obliger à rejoindre le blocus criminel contre l'économie et le peuple du Venezuela. Ce blocus équivaut à des mesures coercitives unilatérales, adoptées sans l'approbation du Conseil de sécurité des Nations Unies, en violation de la Charte des Nations Unies et des traités internationaux relatifs aux droits de la personne.

L'action de NOVO BANCO S.A. est cruelle et inhumaine, et représente une violation massive des droits de l'homme du peuple vénézuélien, en particulier des secteurs les plus vulnérables de la société, comme les enfants, les adolescents, les personnes handicapées et les personnes âgées.

En 2019, NOVO BANCO S.A. a empêché à trois reprises le gouvernement vénézuélien de verser 4,7 millions d'euros à la Fondation italienne pour la greffe de moelle osseuse afin de fournir un traitement à 26 patients vénézuéliens, dont des enfants et adolescents qui souffrent de graves problèmes de santé. Deux d'entre eux sont récemment décédés dans l'attente des paiements retenus par NOVO BANCO S.A. et un nombre encore plus important de patients sont en attente de traitement.

A la lumière de ce qui précède, les signataires de cette pétition demandent à NOVO BANCO S.A. de débloquer et de restituer immédiatement les ressources qui appartiennent au peuple vénézuélien et qui sont nécessaires pour acheter les médicaments et la nourriture nécessaires aux habitants de ce pays.
 

 

Tag(s) : #AIJD, #NovoBanco, #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :