Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Venezuela exige des États-Unis qu'ils se conforment à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques
Écrit par Leonardo Ojeda le 09/05/2019. Publié dans Actualités

Le ministre des Affaires étrangères de la République bolivarienne du Venezuela, Jorge Arreaza, a exigé que le département d'État américain se conforme à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et protège les locaux diplomatiques vénézuéliens à Washington, qui a servi d'ambassade jusqu'au moment de la rupture des relations entre les deux pays.


Aux termes de l'article 45 de cet accord international, en cas de rupture des relations diplomatiques entre deux États ou de cessation définitive ou temporaire d'une mission, l'État accréditaire sera tenu de respecter et de protéger, même en cas de conflit armé, les locaux de la mission ainsi que son patrimoine et ses archives.

De même, il prévoit que l'État accréditant peut confier la garde des locaux de la mission, ainsi que de ses biens et archives, à un État tiers acceptable pour l'État accréditaire ; et l'État accréditant peut confier la protection de ses intérêts et de ceux de ses ressortissants à un État tiers acceptable pour l'État accréditaire.

Sur la base de ces préceptes, le diplomate vénézuélien a également exigé que l'administration américaine évite les agressions contre un groupe de citoyens américains qui demeurent au siège diplomatique vénézuélien autorisé par le gouvernement du président Nicolás Maduro, empêchant leur occupation illégale par un groupe de partisans de Juan Guaidó a.

"Notre reconnaissance de la dignité et de la fermeté du collectif protecteur de notre ancienne ambassade aux États-Unis. Ils les assiègent, les agressent, les bloquent et même leur coupent l'électricité. Ça ne vous dit rien ? C'est la même stratégie illégale de l'impérialisme contre le peuple vénézuélien ", a déclaré le chancelier Arreaza dans son compte Twitter @jaarreaza, après la situation de violence qui s'est produite mercredi soir à proximité du bureau diplomatique du Venezuela à Washington.

Depuis plusieurs jours, des représentants de divers mouvements sociaux aux États-Unis sont assiégés par une foule d'opposants vénézuéliens qui cherchent à attaquer l'ambassade, même en présence des autorités policières de ce pays.

Pour leur part, les services secrets américains ont procédé mercredi à la détention forcée de Gerry Condon, président de l'association américaine Veterans for Peace, qui se trouvait récemment à Caracas en solidarité avec le gouvernement vénézuélien avant les politiques de la Maison Blanche contre le pays sud-américain.

Les pratiques des opposants vénézuéliens à Washington imitent sans équivoque le siège de l'ambassade de la République de Cuba lors du coup d'État d'avril 2002 contre le gouvernement du président Hugo Chávez.

source :  http://mppre.gob.ve/2019/05/09/arreaza-eeuu-convencion-viena/

Tag(s) : #Venezuela, #USA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :