Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La loi Helms-Burton porte atteinte à la souveraineté cubaine
 La Havane, le 9 mai (Latin Press) La loi Helms-Burton est un outrage à la souveraineté de Cuba et un prétexte pour étouffer économiquement l'île, souligne aujourd'hui le journal Granma.

Dans un long article consacré à cette loi américaine entrée en vigueur en 1996, le journal rappelle que Cuba a adopté la même année une loi déclarant la loi Helms-Burton nulle et non avenue, sans aucune valeur et donc inapplicable.

Elle approuve également le caractère extraterritorial d'une loi qui ne respecte pas le droit international et punit les pays tiers et les entreprises pour leurs relations avec les plus grandes des Antilles.

L'intention d'indemniser les éventuels requérants de biens américains nationalisés à Cuba avec le triomphe de la Révolution dépasse à peine la catégorie des prétextes, même si c'est probablement l'argument qui a causé le plus grand tapage, souligne le texte.

Et il souligne qu'un tel " instrument législatif " nie en termes de souveraineté tout ce que Cuba a conquis et inscrit dans sa Constitution avec le soutien majoritaire du peuple.

L'article 16 de la Constitution cubaine réaffirme que les relations économiques, diplomatiques et politiques avec tout autre État ne peuvent jamais être négociées sous la contrainte, la menace ou l'agression, souligne le quotidien Granma.

Il condamne également " toute intervention directe ou indirecte dans les affaires intérieures ou extérieures d'un État et, par conséquent, toute agression armée, toute forme de coercition économique ou politique, tout blocus unilatéral qui viole le droit international ou tout autre type d'ingérence et menace à l'intégrité des États ", conclut-il.

mem/ool
source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=275390&SEO=ley-helms-burton-ultraja-soberania-cubana

Tag(s) : #Cuba, #HelmsBurton

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :