Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Brasilia, 30 mai (RHC)- L'ancien ministre des Affaires étrangères du Brésil, Celso Amorim, a assuré que sans la libération de l'ex-président Luiz Inacio Da Silva, Lula, il n'y a pas de véritable démocratie dans le géant sud-américain.

Au sujet de la nouvelle politique extérieure de son pays, Celso Amorim a lancé une mise en garde contre le fait que le Brésil s'éloigne de la légalité, de la Constitution et de la république elle-même.

Le diplomate a mené, sous le gouvernement de Luis Inacio Da Silva, Lula, une politique extérieure qui a donné à son pays un rôle de protagoniste en tant que médiateur dans des conflits en Amérique Latine et dans d'autres régions du monde comme cela a été le cas de l'accord nucléaire avec l'Iran en 2010.

 

 

Edité par Reynaldo Henquen
source :  http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/192142-bresil%C2%A0-l'ex-ministre-des-affaires-etrangeres-affirme-que-sans-la-liberation-de-lula-il-n'y-a-pas-de-veritable-ouverture-democratique

Tag(s) : #brésil, #Lula

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :